Sélectionnez votre pays et votre langue
Région
Pays
Langue

La VNI au sein du

service d’urgences

Informations de contact

* Champ requis

Contact

*
*
*

Etablissement

*
*
*
*
*
*
*

Détail de la demande

En spécifiant la raison pour laquelle vous souhaitez être contacté, nous pourrons vous fournir un meilleur service.
*
*
*
*

Il convient d’envisager l’utilisation de la VNI aux urgences afin d’assurer une intervention rapide et d’éviter la détérioration de l’état du patient.

 

La mise en place de programmes de VNI doit en effet être examinée tout particulièrement dans ce service, qui constitue souvent le premier lieu de prise en charge pour un patient souffrant d’insuffisance respiratoire aiguë. Cette recommandation est appuyée par le consensus international qui a indiqué : “La VNIPP peut éventuellement être utilisée au sein du service d’urgences, de réanimation ou de médecine respiratoire générale […]”.¹

 

C’est pourquoi l’utilisation de la VNI dans les services d’urgences doit être envisagée, afin d’assurer une intervention rapide et éviter la détérioration de l’état du patient.

 

En ce qui concerne l’utilisation effective de la VNI aux urgences, l’étude réalisée en 2009 par le Dr Hess et al. visait à déterminer la fréquence d’utilisation de cette technologie chez les patients adultes (asthme sévère, BPCO et OAP) dans les services d’urgences américains, mais également à identifier les potentiels obstacles.

 

Pour ce qui est de son utilisation, l’article conclut que la VNI est plus fréquente dans les cas de BPCO en phase aiguë, et OAP, que dans les cas d’asthme sévère. Cela s’explique principalement par le manque de preuves cliniques sur ses avantages thérapeutiques. Les autres obstacles à l’utilisation de la VNI sont le niveau de familiarisation avec l’application de la VNI, la disponibilité d’un thérapeute respiratoire et de l’équipement au sein du service d’urgences ainsi que le temps nécessaire pour effectuer la VNI.²

 

Le fait de connaître et de surmonter ces obstacles peut faire une énorme différence et ainsi favoriser la mise en place d’un programme de VNI efficace, en dehors de la Réanimation, au sein du service d’urgences.

S’inscrire

 

Recevoir les dernières nouvelles sur les avantages de la VNI pour améliorer les résultats de traitement.

 

S’inscrire

Partager cet article :

Remarque

Intervention rapide

 

On n’insistera jamais assez sur l’importance de la rapidité de mise en œuvre de la VNI. Si le patient peut en bénéficier en tant que traitement de première intention, alors elle est fortement recommandée. Des études ont montré que le taux d’intubation était inférieur lorsqu’une PPC était mise en place par les services médicaux d’urgence.

 

Votre établissement dispose-t-il d’une équipe d’intervention d’urgence ? Ses membres travaillent conjointement pour offrir au patient une prise en charge optimale le plus rapidement possible. La rapidité d’intervention est clé, car il faut agir avant que l’état du patient ne soit trop détérioré pour garantir l’efficacité de la VNI. On prévoit un risque d’échec supérieur à 70 % pour les patients présentant un pH inférieur à 7,25.³

Articles associés

copd

La VNI dans le traitement des exacerbations de BPCO

 

Des preuves solides indiquent que la VNI permet de faire baisser le taux d’intubation et la mortalité chez les patients présentant un œdème pulmonaire lié à une insuffisance cardiaque. Les patients atteints d’insuffisance respiratoire aiguë due à une insuffisance cardiaque congestive constituent la deuxième catégorie de patients pour lesquels des données probantes encouragent l’utilisation de la VNI. Plusieurs études comparatives randomisées montrent que la VNI réduit...

 

En savoir plus

extubation

La VNI en post-extubation


La VNI peut succéder à une ventilation mécanique invasive au cours de la période post-extubation. Après une extubation, la ventilation non invasive est principalement utilisée afin de réduire la durée de la ventilation invasive et d’éviter les échecs d’extubation. Toutefois, elle peut également...

 

En savoir plus

pulmonary-edema

La VNI pour le traitement des œdèmes pulmonaires

 

Des preuves solides indiquent que la VNI permet de faire baisser le taux d’intubation et la mortalité chez les patients présentant un œdème pulmonaire lié à une insuffisance cardiaque. Les patients atteints d’insuffisance respiratoire aiguë due à une insuffisance cardiaque congestive constituent la deuxième catégorie de patients pour lesquels des données probantes encouragent l’utilisation de la VNI. Plusieurs études comparatives randomisées montrent que la VNI réduit...

 

En savoir plus