1
Soins respiratoires

Informez-vous

 

Principales idées reçues sur l'asthme

    Teofilo Lee Chong

    Informez-vous avec le Dr Teofilo Lee-Chiong


    Directeur des Affaires Médicales Globales, Philips Sleep Respiratory Care


    Avertissement : les informations contenues sur ce site Web sont uniquement présentées à titre d'information et ne doivent pas remplacer l'avis d'un médecin.

    Quel danger représente l'asthme ?   

    Idée reçue :

    Mon asthme n'est pas réel. Tout est dans ma tête.

    Constat :

    L'asthme n'est pas une maladie psychologique. C'est une vraie pathologie associée à l'inflammation ou au gonflement des voies respiratoires. Les émotions et le stress peuvent agir comme des facteurs déclencheurs, pouvant provoquer des crises d'asthme ou aggraver la pathologie1, 2.

    Idée reçue :

    Mon enfant est asthmatique et ne doit pas faire de sport.

    Constat :

    En plus d'être ludique, le sport permet de conserver un mode de vie sain. De nombreux athlètes ont été en mesure de contrôler leur asthme, ce qui leur a permis de réussir pleinement dans leurs sports1, 2, 3.

    Idée reçue :

    Mon enfant ne pourra jamais mener une vie normale à cause de son asthme.

    Constat :

    Bien qu'aucun remède n'existe contre l'asthme, celui-ci peut être maîtrisé. Tout enfant asthmatique doit pouvoir vivre une vie normale et active1. Les enfants dont l'asthme est bien maîtrisé peuvent participer à la plupart des activités sans restrictions. Être actif aide votre enfant à rester en forme, ce qui est essentiel pour conserver un poids normal.

    Comment l'asthme est-il diagnostiqué ?   

    Idée reçue :

    Je tousse uniquement la nuit, il ne peut donc pas s'agir d'asthme. 

    Constat :

    Une respiration sifflante, un essoufflement et une toux nocturne sont des symptômes courants de l'asthme1. Ne les ignorez pas. Consultez votre professionnel de santé pour effectuer des tests et confirmer un diagnostic d'asthme.

    Idée reçue :

    Je n'ai pas besoin de prendre mes médicaments contre l'asthme si ma respiration n'est pas sifflante, si je n'ai pas de toux ou d'oppression thoracique.

    Constat :

    Dans le cas de l'asthme, l'inflammation et le gonflement des voies respiratoires peuvent être présents même lorsque vous n’avez pas de symptômes. Pour garder les symptômes sous contrôle, l'inflammation des voies respiratoires sous-jacente doit être réduite par la prise régulière de médicaments en traitement de fond3. En outre, éviter les facteurs déclencheurs est un élément important pour la gestion de l'asthme.

    Idée reçue :

    Toutes les personnes asthmatiques ont les mêmes symptômes et signes avant-coureurs.

    Constat :

    Les symptômes et signes avant-coureurs de l'asthme peuvent différer d'une personne à l'autre1. Alors que certaines personnes peuvent avoir une respiration sifflante, d'autres vont seulement tousser. Les symptômes peuvent également s'aggraver lors de crises d'asthme. Savoir comment l'asthme affecte chaque personne va vous permettre de mieux gérer la pathologie et de traiter rapidement les crises.

    Les médicaments contre l'asthme sont-ils dangereux ?   

    Idée reçue :

    Les stéroïdes utilisés pour traiter mon asthme sont dangereux.

    Constat :

    Les directives thérapeutiques des Instituts américains de la santé (NIH) recommandent l'utilisation de corticostéroïdes inhalés (ICS) ou de stéroïdes pour contrôler l'inflammation et le gonflement des voies respiratoires chez les personnes souffrant d'asthme persistant. Ces stéroïdes sont différents des stéroïdes anabolisants utilisés pour se muscler1, 5, 6. Les stéroïdes sont inhalés directement vers les voies respiratoires et une très faible dose de médicament est absorbée dans le reste du corps11. Une chambre d'inhalation peut être utilisée avec un aérosol-doseur (MDI) ou un inhalateur afin de minimiser les risques de dépôt du médicament dans votre bouche5. Les stéroïdes sont efficaces et sans danger lorsqu'ils sont administrés aux doses recommandées pour maîtriser votre asthme.

    Idée reçue :

    Je vais devenir dépendant(e) de mes médicaments si je les prends quotidiennement.

    Constat :

    La prise régulière de médicaments contre l'asthme ne conduit pas à une dépendance. L'asthme étant un problème de santé à long terme, il est important de suivre les programmes de soins prescrits par votre professionnel de santé pour gérer votre asthme3.

    Idée reçue :

    Je peux arrêter de prendre mes médicaments contre l'asthme lorsque je ne présente pas de symptômes liés à l'asthme.

    Constat :

    Consultez toujours votre professionnel de santé avant d'arrêter la prise d'un médicament, car cela pourrait conduire à une aggravation de vos symptômes ou à une crise d'asthme3, 6.

    Idée reçue :

    Les stéroïdes inhalés utilisés pour traiter l'asthme vont retarder la croissance de mon enfant.

    Constat :

    S'ils sont utilisés correctement, les stéroïdes inhalés n'ont pas d'incidence sur la croissance de votre enfant1. Il est important de savoir que l'asthme mal maîtrisé peut ralentir la croissance d'un enfant1, 5. Vous devez collaborer avec son professionnel de santé et avoir un plan d'action qui traite au mieux son asthme.

    Idée reçue :

    Si mon enfant prend un médicament contre l'asthme quotidiennement pendant une longue période, celui-ci sera moins efficace lorsqu'il aura une crise d'asthme.

    Constat :

    Il existe deux types de médicaments prescrits contre l'asthme. Un médicament en traitement de fond est pris quotidiennement pour maîtriser le gonflement des voies respiratoires3. Un médicament de secours traite les symptômes survenant au cours d'une crise d'asthme3. Assurez-vous de savoir quels médicaments en traitement de fond et de secours votre enfant doit prendre.

    Idée reçue :

    Les médicaments contre l'asthme sont dangereux pour les femmes enceintes.

    Constat :

    Il est essentiel de maîtriser l'asthme pendant la grossesse4, 5. Consultez votre professionnel de santé pour connaître les médicaments sans risque si vous êtes enceinte. L'asthme mal maîtrisé va nuire à votre santé et à celle de votre bébé.

    Comprendre la surveillance du débit de pointe   

    Idée reçue :

    Un débitmètre de pointe est difficile à utiliser et les valeurs ne sont pas exactes.

    Constat :

    Un débitmètre de pointe mesure la manière dont l'air sort de vos poumons et doit être utilisé pour les personnes souffrant d'asthme modéré à sévère afin de surveiller tout changement survenant dans les voies respiratoires. Une crise d'asthme va engendrer des valeurs de débit de pointe faibles. En détectant les valeurs faibles de manière précoce, vous pourriez ajuster vos médicaments et éviter une exacerbation7. Demandez à votre professionnel de santé si l'utilisation d'un débitmètre de pointe est adaptée à votre type d'asthme.

    Idée reçue :

    Je peux définir ma « meilleure valeur » de débit de pointe

    Constat :

    Votre professionnel de santé recommandera une « meilleure valeur » de débit de pointe dans le cadre de votre plan d'action contre l'asthme7.

    Idée reçue :

    Je n'ai pas besoin de relever la valeur de débit de pointe tous les jours

    Constat :

    Essayez de relever votre débit de pointe deux fois par jour, chaque jour, si votre asthme est mal maîtrisé8. Cela vous permettra de savoir si votre traitement est efficace et si votre asthme s'améliore8. Essayez de conserver une bonne routine. Gardez votre débitmètre de pointe près de votre brosse à dents pour vous rappeler de l'utiliser lorsque vous vous brossez les dents, à savoir le matin en vous levant et le soir avant d'aller vous coucher.

    Comprendre l'utilisation des chambres d'inhalation

    Idée reçue :

    Lorsque j'utilise mon inhalateur, ressentir le goût et la sensation du médicament dans ma bouche et ma gorge me rassure, car je sais qu'il est bien administré.

    Constat :

    Pour que votre médicament soit efficace, il doit être administré dans vos voies respiratoires et ne doit pas finir sa course dans votre bouche ou votre gorge9. Quel que soit le médicament, si vous le ressentez dans votre bouche ou votre gorge, celui-ci n'atteindra pas vos poumons. Il peut également provoquer des effets indésirables, tels que des maux de gorge, un enrouement ou une infection. Seule une infime dose de médicament doit rester dans votre bouche si vous utilisez votre inhalateur correctement9. Revoyez la technique d'utilisation de votre inhalateur avec votre professionnel de santé.

    Idée reçue :

    Toutes les chambres d'inhalation sont identiques.

    Constat :

    Absolument pas. Les chambres d'inhalation sont couramment utilisées pour permettre aux médicaments de passer par la bouche et la gorge avant d'entrer dans les poumons. Il peut s'agir d'un simple tube qui s'enclenche au bout de votre inhalateur. D'autres modèles sont munis d'une valve qui contient le médicament jusqu'à ce que vous inspiriez, elle est composée de matériaux antistatiques qui évitent que le médicament ne colle aux parois de la valve. Les valves à faible résistance vous permettent de respirer facilement à travers la chambre9, 10.

    Questions/Réponses

    Quels sont les médicaments de traitement de fond (prévention) contre l'asthme et comment fonctionnent-ils ?

    Les médicaments de traitement de fond sont également appelés « médicaments de contrôle ». Il s'agit de médicaments prescrits par votre professionnel de santé que vous devez prendre quotidiennement pour contrôler l'inflammation (gonflement) de vos poumons et pour éviter les crises d'asthme. Il existe différents types de médicaments de traitement de fond, mais les plus courants sont les corticostéroïdes inhalés (stéroïdes) ou les stéroïdes inhalés et les bronchodilatateurs à longue durée d'action combinés. Les bronchodilatateurs à longue durée d'action ne sont pas prescrits seuls contre l'asthme, mais ils peuvent être prescrits avec un stéroïde inhalé. Ce médicament permet de dégager les voies respiratoires pendant longtemps. Les médicaments de traitement de fond et la combinaison stéroïdes/bronchodilatateurs ne doivent pas être utilisés pour apaiser les symptômes lors d'une crise d'asthme.

     

    Références :

    Asthma.org.uk Advice/inhalers-medicines-treatments. Consulté en octobre 2017

    Quels sont les médicaments de secours (urgence) contre l'asthme et comment fonctionnent-ils ?

    Les médicaments de secours sont des bronchodilatateurs à courte durée d'action. Ils sont également appelés « médicaments de crise ». Ces médicaments agissent très rapidement pour détendre les muscles entourant les voies respiratoires et apaiser les symptômes liés à l'asthme.

     

    Références :

    Asthma.org.uk Advice/inhalers-medicines-treatments. Consulté en octobre 2017

    Êtes-vous inquiet quant à l'efficacité du médicament de traitement de fond de votre enfant ?

    Les médicaments de traitement de fond n'agissent pas de la même manière que les médicaments de secours et doivent être pris même si les symptômes ne sont pas présents. Les médicaments de traitement de fond réduisent l'inflammation, mais deviennent efficaces après un certain laps de temps. Votre enfant peut avoir besoin d'en prendre pendant plusieurs jours ou semaines avant que vous constatiez une amélioration. Il ne ressentira pas le même soulagement immédiat qu'à la prise de médicaments de secours. Cependant, avec le temps, il présentera moins de symptômes et la prise de médicaments de secours sera moins systématique.

     

    Références :

    asthma.org.uk Advice/inhalers-medicines-treatments/inhalers-and-spacers/preventer. Consulté en octobre 2017.

    Que se passe-t-il si mon enfant ne prend pas son médicament de traitement de fond ?

    Si l'inflammation liée à l'asthme n'est pas maîtrisée, il sera difficile de gérer les symptômes liés à l'asthme de votre enfant. Au fil du temps, l'inflammation peut également endommager définitivement ses voies respiratoires.

     

    Références :

    webmd.com Asthma/features/preventing-permanent-damage#1. Consulté en octobre 2017.

    Quels sont les effets secondaires possibles des stéroïdes inhalés ?

    Si votre enfant utilise correctement son inhalateur, il sera moins susceptible d'avoir des effets indésirables. En effet, le médicament est plus efficace car il est bien administré aux poumons. Si votre enfant utilise des stéroïdes inhalés (un type de médicament pour le traitement de fond), des effets secondaires peuvent survenir en raison d'une mauvaise technique d'inhalation, notamment :

     

    • Mal à la langue
    • Mal à la gorge
    • Infection de la bouche appelée candidose

     

    Ces effets secondaires pourraient facilement être évités en se rinçant la bouche après l'inhalation du médicament et grâce à l'utilisation d'un aérosol-doseur (MDI) couplé à une chambre d'inhalation.

     

    Références :

    asthma.org.uk Advice/inhalers-medicines-treatments. Consulté en octobre 2017.

    Mon enfant peut-il arrêter la prise de son médicament de traitement de fond s'il ne présente aucun symptôme liés à l'asthme depuis un certain temps ?

    N'oubliez pas que l'asthme de votre enfant évolue au fil du temps, et qu'un certain degré d'inflammation ou de gonflement est généralement présent, même lorsqu'il ne présente aucun symptôme. En général, les bienfaits du traitement sont bien plus importants que tout risque associé à la prise du médicament, même dans les périodes où votre enfant semble aller bien. Vous ne devez pas lui faire arrêter la prise de stéroïdes inhalés (médicament de traitement de fond) à moins d'en avoir parlé avec son professionnel de santé.

     

    Références :

    asthma.org.uk Advice/inhalers-medicines-treatments. Consulté en octobre 2017.

    Pendant combien de temps mon enfant doit-il prendre un médicament de traitement de fond avant que celui-ci ne commence à être efficace ?

    Cela peut prendre plusieurs jours ou quelques semaines avant que les médicaments soient efficaces. Au tout début, il est possible qu'il ne constate aucune différence, mais il doit prendre ces médicaments tous les jours pour que les effets préventifs puissent se développer. Votre enfant ne doit pas arrêter la prise de ces médicaments, à moins d'en avoir parlé avec son professionnel de santé.

     

    Références :

    asthma.org.uk Advice/inhalers-medicines-treatments. Consulté en octobre 2017.

    Comment puis-je être sûr(e) que le médicament contenu dans mon inhalateur est bien administré dans mes poumons ?

    Lorsque vous appuyez sur votre inhalateur, cela crée une brume dans l'aérosol qui se déplace très rapidement, rendant ainsi la synchronisation importante. Cela signifie que vous devez commencer à respirer avant d'appuyer sur l'inhalateur et souffler lentement et profondément à l'intérieur. Si vous effectuez correctement toutes les étapes et que votre synchronisation est parfaite, seuls 10 à 20 %1 du médicament atteindront vos poumons2. Par conséquent, il est important que vous utilisiez votre inhalateur à la perfection. La chambre d'inhalation est un appareil qui peut être utilisé pour surmonter ces problèmes de synchronisation et qui vous aide à administrer une dose de médicament plus importante directement dans la zone à traiter. Cet appareil simple se fixe à votre inhalateur. Lorsque vous appuyez sur l'inhalateur, la brume est distribuée dans l'appareil où elle est détenue temporairement jusqu'à ce que vous inspiriez. Cela vous donne le temps de respirer pour que le médicament entre lentement et profondément dans vos poumons.

     

    Références :

    1 aarc.org/wp-content/uploads/2014/08/aerosol_guide_patient.pdf

    2 lung.org/lung-health-and-diseases/lung-disease-lookup/asthma/living-with-asthma/managing-asthma/valved-holding-chambers-and.html

    Qu'est-ce qu'un plan d'action contre l'asthme ?

    Un plan d'action (également connu sous le nom de programme de soins) permet de gérer l'asthme de votre enfant. L'objectif de ce plan est de réduire les symptômes, d'éviter les crises d'asthme aiguës et les admissions d'urgence à l'hôpital. Le plan comprend des instructions écrites pour que votre enfant et vous puissiez :

     

    • Identifier les premiers symptômes d'une crise d'asthme et les traiter avec le bon médicament pour éviter une aggravation
    • Savoir comment prendre les médicaments pour gérer une véritable crise d'asthme
    • Savoir à quel moment appeler le médecin ou demander à recevoir des soins d'urgence  

     

    Assurez-vous d'emporter le plan d'action contre l'asthme à chaque visite médicale pour l'examiner et le mettre à jour si nécessaire. Si votre enfant n'a pas encore de plan d'action personnalisé contre l'asthme, prenez un rendez-vous avec son médecin pour en créer un.

     

    Références :

    asthma.org.uk. Advice/manage-your-asthma/action-plan. Consulté en octobre 2017

    Connaître le plan d'action contre l'asthme de votre enfant - Zone verte

    Un plan d'action personnalisé est un plan écrit que vous concevez avec l'aide de votre médecin et qui fournit des instructions sur la manière de maîtriser votre asthme ou celui de votre enfant. Les symptômes et facteurs déclencheurs liés à l'asthme pouvant être différents d'une personne à l'autre, le plan d'action doit être personnalisé ou adapté au type d'asthme du patient. Contactez votre professionnel de santé et prenez rendez-vous afin d'élaborer un plan d'action. 

    La zone verte du plan d'action contre l'asthme de votre enfant lui indique les mesures à prendre lorsqu'il se sent bien, afin de prévenir les symptômes liés à l'asthme. 

     

    La zone verte signifie que :

    • La respiration est bonne
    • Il ne présente pas de toux, de respiration sifflante, d'oppression thoracique ou d'essoufflement
    • Il dort toute la nuit sans présenter de symptômes
    • Il peut jouer et faire du sport 
    • Son débit de pointe se trouve au-dessus de 80 % de sa meilleure valeur

     

    Références :

    mayoclinic.org. Diseases-conditions/asthma/in-depth/asthma/art-20044888. Consulté en octobre 2017. 

    Connaître le plan d'action contre l'asthme de votre enfant - Zone jaune

    La zone jaune du plan d'action contre l'asthme de votre enfant lui indique les mesures à prendre lorsqu'il commence à présenter des symptômes ou bien qu'il est exposé à un facteur déclencheur susceptible de provoquer des symptômes.

     

    La zone jaune signifie que :

    • Les premiers symptômes d'un rhume apparaissent
    • Il est exposé à des déclencheurs connus
    • Son débit de pointe est compris entre 50 % et 80 % de sa meilleure valeur
    • Les symptômes peuvent comprendre :

    - Une toux

    - Une respiration un peu sifflante

    - Une oppression thoracique ou un essoufflement

    - Une toux nocturne ou provoquant le réveil couplée à des symptômes liés à l'asthme

    - Une diminution de la capacité à jouer ou à pratiquer ses activités habituelles

     

     

    Références :

    aafa.org Page/asthma-treatment-action-plan. Consulté en octobre 2017.

    Connaître le plan d'action contre l'asthme de votre enfant - Zone rouge

    La zone rouge du plan d'action contre l'asthme de votre enfant lui indique les mesures à prendre lorsqu'il est en état d'urgence médicale en raison de son asthme. Une action immédiate est nécessaire si votre enfant se trouve dans la zone rouge.

     

    La zone rouge signifie que :

    • La respiration sifflante, la toux et l'essoufflement empirent après la prise du médicament adapté à la zone jaune.
    • Il présente un essoufflement en marchant, en parlant ou bien au repos.
    • Il utilise ses muscles thoraciques lorsqu'il respire.
    • Si les symptômes sont très graves, sa respiration ne sera pas forcément sifflante.
    • Il est incapable de dormir, de pratiquer ses activités habituelles ou de jouer en raison de sa difficulté à respirer.
    • Son débit de pointe est inférieur à 50 % de sa meilleure valeur

     

    Références :

    aafa.org Page/asthma-treatment-action-plan. Consulté en octobre 2017.

    Comment effectuer une mesure de débit de pointe à l'aide du débitmètre de pointe PersonalBest de Philips ?

    Le débitmètre de pointe est un appareil simple et portable qui est utilisé pour mesurer la valeur de débit de pointe de votre enfant.

     

    Guidez votre enfant pour mesurer sa valeur de débit de pointe avec un débitmètre de pointe en suivant ces étapes :

    1. Faites glisser le cache et dépliez le cache inférieur pour en faire une poignée.
    2. Déplacez l'indicateur rouge au bas de l'échelle.
    3. Mettez votre enfant debout, si possible.
    4. Demandez-lui de respirer aussi profondément que possible et de placer ses lèvres et ses dents autour de l'embout buccal.
    5. Faites-le souffler aussi fort et vite que possible, tout en restant bien droit. Il ne doit pas se pencher lorsqu'il souffle.
    6. Lisez la mesure de débit de pointe indiquée en regard de l'indicateur et repérez dans quelle section du code couleur se trouve la valeur (si les zones de débit de pointe ont été établies). Notez la valeur, puis faites de nouveau glisser l'indicateur vers le bas de l'échelle.
    7. Répétez les étapes 4 et 5 deux fois de plus et notez chaque fois la valeur. 

    Ensuite, la valeur maximale de ces trois tentatives doit être enregistrée comme valeur de débit de pointe de votre enfant. Il est recommandé que l'enfant utilise le débitmètre de pointe face à son professionnel de santé.

    Mesures quotidiennes du débit de pointe
    La surveillance quotidienne du débit de pointe à l'aide d'un journal ou d'une carte peut vous aider à déterminer si l'asthme de votre enfant est stable ou bien s'il s'aggrave. En combinaison avec son plan d'action contre l'asthme, vous pouvez prendre les mesures appropriées pour que son asthme soit de nouveau maîtrisé.

    Références :

    lung.org. Lung-health-and-diseases/lung-disease-lookup/asthma/living-with-asthma/managing-asthma/measuring-your-peak-flow-rate. Consulté en octobre 2017. 

    Quels facteurs dois-je prendre en compte au moment de choisir une chambre d'inhalation ?

    Utilisez un type de chambre amélioré comportant une valve, plus couramment appelé une « chambre d'inhalation à valve ». Cette chambre dispose d'une valve unidirectionnelle qui ne s'ouvre qu'au moment de l'inspiration, ce qui vous empêche d'expirer ou de repousser le médicament hors de la chambre. Vous devez également choisir une chambre composée d'un matériau antistatique. Ce matériau garde la brume dans l'air plus longtemps et la valve unidirectionnelle la retient pendant un court moment dans la chambre, de sorte que vous ayez le temps d'administrer le médicament dans vos poumons. Idéalement, la chambre doit également être équipée d'un signal de débit sonore qui vous alerte lorsque vous respirez trop rapidement.

     

    Références :

    lung.org. Lung-health-and-diseases/lung-disease-lookup/asthma/living-with-asthma/managing-asthma/valved-holding-chambers. Consulté en octobre 2017

    Quels facteurs dois-je prendre en compte au moment de choisir un masque facial ?

    Les bébés et les jeunes enfants qui ne peuvent pas utiliser l'embout buccal de la chambre d'inhalation doivent être encouragés à utiliser un masque facial. Il est important que le masque facial s'adapte confortablement sur le visage, afin qu'il puisse les aider à recevoir la bonne dose de médicament dans l'inhalateur1. Le masque LiteTouch de Philips possède des contours étanches aux bords arrondis qui s'adaptent au visage du patient, le rendant ainsi simple à ajuster et confortable2.

     

    Références :
    [1] Erzinger, S. et al. Facemaks and aerosol delivery in vivo. Journal Aerosol Medicine 2007; 20 (Suppl 1):S78-S84
    [2] Tong, K. et al. An Instrumented Valved Holding Chamber with facemask to measure application forces and flow in young asthmatic children. Journal of Aerosol Med and Pulm Drug Del. 2014; 27 (Suppl 1): S55-62.

    J'utilise une chambre d'inhalation avec un masque pour l'administration des médicaments inhalés de mon enfant. Comment savoir si elle respire bien le médicament dans la chambre d'inhalation ?

    Assurez-vous d'avoir une chambre d'inhalation (à valve ou non) munie d'un indicateur que vous pouvez contrôler lorsque votre enfant inhale1. La chambre d'inhalation OptiChamber Diamond de Philips possède une valve expiratoire que vous pouvez voir bouger à l'expiration. Cela vous permet de chronométrer la libération du médicament lorsque la valve se referme. Vous pouvez également comptabiliser le nombre de respirations que votre enfant prend dans la chambre.

     

    Références :

    [1] lung.org Lung-health-and-diseases/lung-disease-lookup/asthma/living-with-asthma/managing-asthma/valved-holding-chambers. Consulté en octobre 2017 

    Mon enfant de deux ans me repousse lorsque j'essaie de lui mettre un masque pour utiliser l'inhalateur. Que puis-je faire pour éviter que le traitement soit une source de conflit ?

    Les enfants de moins de 3 ans ne pouvant pas utiliser d'embout buccal, le traitement via la chambre d'inhalation doit donc être administré avec un masque facial1. Les fuites autour du masque facial peuvent réduire la dose de médicament inhalée3. Pour empêcher les fuites, vous devrez peut-être maintenir fermement le masque sur le visage de votre enfant. Cela peut l'amener à pleurer et s'agiter pendant le traitement. S'il pleure, la majorité du médicament sera inhalée dans l'estomac au lieu d'être administrée dans les poumons, c'est-à-dire dans la zone à traiter. Le masque LiteTouch de Philips possède des contours étanches aux bords arrondis qui s'adaptent au visage du patient, ce qui demande moins de pression sur le masque, le rend simple à ajuster et améliore le confort par rapport aux masques pour chambre d'inhalation à valve classique, en particulier pour les jeunes enfants2. Choisissez également une chambre à faible volume (moins de 350 ml) comme l'OptiChamber Diamond. Les chambres au volume plus important nécessitent plus de respirations et de temps pour administrer toute la dose4. Le masque LiteTouch associé à une chambre d'inhalation à faible volume comme l'OptiChamber Diamond peut vous aider à administrer le médicament à votre enfant de manière plus rapide et plus confortable. 

     

    Références :
    [1] Global Initiative for Asthma(GINA). Global strategy for asthma management and prevention. ginasthma.org updated Dec 2010. Consulté le 13 janvier 2016.

    [2] Tong, K. et al. An Instrumented Valved Holding Chamber with facemask to measure application forces and flow in young asthmatic children. Journal of Aerosol Med and Pulm Drug Del. 2014; 27 (Suppl 1): S55-62.

    [3] Erzinger, S. et al. Facemasks and aerosol delivery in vivo. Journal Aerosol Medicine 2007; 20 (Suppl 1):S78-S84
    [4] Nikander, K. The evolution of spacers and Valved Holding Chambers. Journal of Aerosol Med and Pulm Drug Del. 2014; 27 (Suppl 1): S4-24.

    Comment puis-je évaluer objectivement l'asthme de mon enfant ?

    À partir de 5 ans, contrôler les valeurs de débit de pointe de votre enfant avec un débitmètre de pointe et les suivre grâce à un journal ou une carte peut vous aider à déterminer de façon objective si l'asthme de votre enfant est stable ou bien s'il s'aggrave. En combinaison avec le plan d'action contre l'asthme qui lui a été prescrit, vous pouvez prendre les mesures appropriées pour que son asthme soit de nouveau sous contrôle.

     

    Références :

    lung.org Lung-health-and-diseases/lung-disease-lookup/asthma/living-with-asthma/managing-asthma/assess-and-monitor-your. Consulté en octobre 2017 

    Qu'est-ce qu'un débitmètre de pointe et comment fonctionne-t-il ?

    Un débitmètre de pointe est un petit appareil portable adapté aux enfants à partir de 5 ans. Il est utilisé pour mesurer le « débit expiratoire de pointe (DEP) » de votre enfant. Le DEP mesure la vitesse à laquelle votre enfant peut expirer l'air contenu dans ses poumons après avoir pris une respiratoire complète. Lorsqu'il souffle dans l'embout buccal, le petit marqueur se déplace, et la valeur de débit de pointe correspond à l'endroit où celui-ci s'arrête. La valeur maximale des trois tentatives doit être enregistrée comme étant la valeur de débit de pointe. Si l'asthme de votre enfant est bien contrôlé, ses voies respiratoires seront dégagées, ce qui lui permettra d'expirer l'air contenu dans ses poumons rapidement, engendrant ainsi une valeur de débit de pointe élevée. Cependant, si l'asthme de votre enfant n'est pas contrôlé, ses voies respiratoires vont se resserrer et il ne sera pas capable d'expirer l'air de manière rapide, engendrant ainsi une valeur de débit de pointe plus basse.

     

    Références :

    Asthma.org.uk. All_about_asthma/controlling_your_asthma/resources_to_help_you/peak_flow_diary. Consulté en octobre 2017.

    À quoi correspond la meilleure valeur de débit de pointe ?
    La meilleure valeur de débit de pointe de votre enfant correspond à la valeur la plus élevée pouvant être obtenue lorsque son asthme est bien contrôlé. Bien contrôlé signifie qu'il se sent bien et qu'il ne présente pas de symptômes. Pour déterminer sa meilleure valeur de débit de pointe, enregistrez la valeur de débit de pointe la plus élevée des trois tentatives effectuées, deux fois par jour et pendant 2 semaines. La meilleure valeur de débit de pointe de votre enfant correspond à la valeur la plus élevée obtenue au cours de cette période de deux semaines. N'oubliez pas que le suivi de la valeur de débit de pointe de votre enfant est une étape importante dans la gestion de ses symptômes et la prévention des crises d'asthme. Toutes ces informations sont enregistrées dans un journal qui sera utilisé par votre professionnel de santé.

    Références :

    Webmd.com. Asthma/guide/peak-flow-meter. Consulté en octobre 2017.

    vous souhaitez recevoir d'autres informations ?

    Vous souhaitez en savoir plus ?

    Inscrivez-vous pour rester informé(e)
    Êtes-vous un professionnel de santé ?

    Êtes-vous un professionnel de santé ?

    AVERTISSEMENT :
    Les informations contenues sur ce site Web sont uniquement présentées à titre d'information et ne doivent pas remplacer l'avis d'un médecin.

    Notes de bas de page :
    [1] health.utah.gov. Asthma/pdfs/factsheets/myths_facts_asthma.pdf

    [2] everydayhealth.com. News/common-myths-about-asthma. Consulté en octobre 2017.  

    [3] chop.edu. News/asthma-myths-and-facts. Consulté en octobre 2017. 

    [4] breathefree.com. Asthma-treatment-and-control/asthma-in-special-situations. Consulté en octobre 2017. 

    [5] nhlbi.nih.gov. Health/health-topics/topics/asthma/treatment. Consulté en octobre 2017. 

    [6] asthma.org.uk. Advice/inhalers-medicines-treatments/common-concerns. Consulté en octobre 2017.

    [7] lung.org. Lung-health-and-diseases/lung-disease-lookup/asthma/living-with-asthma/managingasthma/measuring-your-peak-flow-rate. Consulté en octobre 2017. 

    [8] asthma.org.uk. Advice/manage-your-asthma/peak-flow. Consulté en octobre 2017. 

    [9] asthma.org.uk. Advice/inhalers-medicines-treatments/inhalers-and-spacers/spacers. Consulté en octobre 2017.

    [10] lung.org. Lung-health-and-diseases/lung-disease-lookup/asthma/living-with-asthma/managingasthma/valved-holding-chambers. Consulté en janvier 2016.

    Mentions légales :

    OptiChamber Diamond est une chambre d’inhalation fabriquée par Philips et destinée à optimiser la prise de médicament chez les patients nécessitant un traitement par aérosols-doseurs. Vérifier l'intégrité de l'emballage du dispositif médical avant usage. Personal Best est un appareil de mesure du débitmètre de pointe fabriqué par Philips. Ces dispositifs médicaux de classe I sont des produits de santé réglementés, qui portent, au titre de cette réglementation, le marquage CE, dont l’évaluation de conformité a été réalisée par TÜV. Lire attentivement le guide d'utilisation fourni avec chaque dispositif, pour une utilisation en toute sécurité.

     

    InnoSpire Elegance est un compresseur pour nébuliseur, destiné à optimiser la prise de médicament chez les patients (enfants et adultes) nécessitant un traitement par aérosols-doseurs. Il doit être utilisé avec un nébuliseur pneumatique (jet) qui produit des particules de médicaments sous forme d'aérosol, en suivant les instructions d'un médecin. Sami the Seal, fabriqué par Philips, est un système de nébulisation à compresseur à air alimenté sur secteur qui procure une source d’air comprimée à des fins médicales. Il doit être utilisé avec un nébuliseur pneumatique qui produit des particules de médicaments sous forme d’aérosol pour l’inhalothérapie des patients (enfants et adultes). SideStream fabriqué par Philips est un nébuliseur à patient unique qui permet la délivrance du médicament. Le masque SideStream fabriqué par Philips est destiné à être utilisé avec les nébuliseurs de la gamme SideStream de Philips. Threshold IMT, fabriqué par Philips, est un appareil destiné à l'entraînement des muscles inspiratoires, pour une utilisation par un seul patient. Threshold PEP est un appareil  fabriqué par Philips et destiné à la rééducation respiratoire par pression expiratoire positive, pour une utilisation par un seul patient. Ces dispositifs médicaux de classe IIa sont des produits de santé réglementés, qui portent, au titre de cette réglementation, le marquage CE, dont l’évaluation de conformité a été réalisée par TÜV. Lire attentivement le mode d'emploi fourni avec le dispositif, pour une utilisation en toute sécurité.

     


    Date de création : 01/01/2019