Services cliniques

Informations concrètes et conseils pratiques

Des changements qui font vraiment la différence

Luttez contre la fatigue liée aux alarmes – Étape par étape

Il est difficile de définir ce que sont les meilleures pratiques de gestion des alarmes, car les réglages utilisés et les populations de patients traitées varient d’un service à l’autre.

Cela représente un véritable défi pour les cadres infirmiers, les chefs de service et les responsables qualité : il faut améliorer la gestion des alarmes, mais comment faire, en l’absence de meilleures pratiques claires et cliniquement reconnues ?

Au-delà des stratégies spécifiques à chaque hôpital ou service, Il est possible d’adopter certaines mesures de base inspirées par les leaders du domaine.

Pour assurer l’efficacité des interventions, ne comptons plus uniquement sur l’évolution naturelle des solutions organiques utilisées au chevet du patient : soyons proactifs.1

Conseil 1

Appliquer des protocoles efficaces pour les électrodes ECG2


Pourquoi ? De mauvais contacts des électrodes et une maintenance courante insuffisante augmentent le nombre de fausses alarmes.

Comment ? Élaborez et appliquez une routine de gestion des électrodes bien définie, comprenant la vérification régulière des électrodes, des fils et des câbles. Assurez-vous de la bonne compréhension des procédures de préparation de la peau et de positionnement des électrodes.

Résultat ? La mise en œuvre de protocoles cohérents basés sur les meilleures pratiques permet de réduire les artefacts et de limiter ainsi le nombre de fausses alarmes.
Miniature – Personnalisez les délais et seuils de déclenchement des alarmes sur les moniteurs de SpO2

Conseil 2

Personnalisez les délais et seuils de déclenchement des alarmes sur les moniteurs de SpO23


Pourquoi ? Les cliniciens peuvent optimiser les performances des moniteurs de SpO2 en personnalisant leurs réglages. Les alarmes sont ainsi plus fiables, se déclenchant uniquement lorsqu’une intervention est nécessaire.

Comment ? Des équipes de gestion des alarmes pluridisciplinaires peuvent étudier les rapports afin d’identifier les alarmes non pertinentes et les modifications à apporter aux réglages.

Résultat ? Le simple abaissement de la limite inférieure de SpO2 de 1 % peut considérablement réduire le nombre d’alarmes non pertinentes. De la même manière, l’utilisation de délais de déclenchement favorise la correction automatique des alarmes.

Conseil 3

Personnalisez les niveaux et les paramètres d’alarmes des moniteurs 2


Pourquoi ? Le réglage des niveaux et limites d’alarmes en fonction des besoins spécifiques de chaque patient permet de réduire de nombre d’alarmes non pertinentes.

Comment ? Déterminez les réglages d’alarmes par défaut adaptés à la population de patients du service (pédiatrie, pneumologie, etc.). Déployez une politique – et un processus, avec formations à l’appui – permettant au personnel infirmier d’ajuster encore plus précisément les réglages d’alarmes en fonction des besoins spécifiques de chaque patient.

Résultat ? Le fait de définir un réglage d’alarme par défaut adapté à tout le service pour ensuite l’ajuster à chaque patient assure un gain de temps et des alarmes plus précises.
Première miniature – Formez le personnel
Seconde miniature – Formez le personnel

Conseil 4

Formez le personnel2


Pourquoi ? Un personnel infirmier mieux formé contribue à réduire le nombre de fausses alarmes et accroît l’efficacité opérationnelle. Il permet également de veiller à la cohérence des actions et des temps d’intervention.

Comment ? Formez les membres du personnel avant, pendant et après la mise en œuvre de nouveaux protocoles et processus. Expliquez-leur les raisons de ces changements ainsi que les avantages qui en découlent pour eux et leurs patients. Assurez-vous également qu’ils sont en mesure de reconnaître les alarmes sonores et de résoudre les problèmes associés.

Résultat ?
Un personnel formé et qualifié est plus apte à faire la distinction entre des alarmes pertinentes et non pertinentes, à résoudre les problèmes rapidement et à travailler efficacement.

Conseil 5

Sensibilisez les patients2


Pourquoi ? Les patients et leurs proches constituent également une source d’information précieuse dans le cadre des efforts de réduction de la fatigue liée aux alarmes.

 

Comment ? Sensibilisez les patients et leurs proches aux systèmes d’alarme et de monitorage utilisés et expliquez-leur le rôle qu’ils peuvent jouer pour la sécurité du patient. Encouragez-les à prévenir le personnel en l’absence de réponse appropriée pour certaines alarmes.

 

Résultat ? L’implication des patients et de leurs proches contribue aux efforts du personnel et à l’amélioration des protocoles en matière de gestion des alarmes.

S’abonner

Abonnez-vous pour découvrir comment créer un meilleur environnement en toute simplicité

 

Inscrivez-vous pour bénéficier de conseils d’experts, d’études de cas et d’articles exclusifs.

Informations de contact

* Champ requis
*

Contact

*
*
*

Etablissement

*
*
*
*
*

Détail de la demande

En spécifiant la raison pour laquelle vous souhaitez être contacté, nous pourrons vous fournir un meilleur service.
*
*

Gestion des alarmes :
devenez expert

Philips est
là pour vous aider

Gestion des alarmes
Gestion des alarmes
Découvrez pourquoi les alarmes sont plus qu’une simple nuisance.

Impact sur les patients

Découvrez pourquoi la protection de vos patients est indispensable.

Impact sur les patients
Causes de la fatigue liée aux alarmes

Causes de la fatigue liée aux alarmes

Découvrez de nouvelles informations et approches permettant de mettre en place des changements de façon efficace.

Notes de bas de page :

 

[1] Philips. “Taking alarm management from concept to reality: a step by step guide”, consulté en 2017, https://www.usa.philips.com/b-dam/b2bhc/us/whitepapers/alarm-systems-management/An-action-Plan.pdf

[2] Cosper, P., et al. “Improving Clinical Alarm Management: Guidance and Strategies”, Biomedical Instrumentation & Technology, mars/avril 2017, pp. 109–115.