Amélioration du processus de diagnostic et accélération des traitements

Proposer des solutions là où elles sont les plus nécessaires

Dr. Veronique Semjonow – Chaque année, 17,5 millions de personnes décèdent de maladies liées au cœur et selon l’Organisation mondiale de la santé, ce nombre devrait vraisemblablement augmenter pour dépasser les 23 millions de personnes à travers le monde d’ici 2030. La nécessité de simplifier les soins et les procédures est toujours plus importante, afin que les prestataires de soins puissent apporter des soins efficaces qui placent le patient au centre de l’attention. Étant l’un des leaders mondiaux dans le domaine de la cardiologie, Philips propose des instruments puissants pour les diagnostics et le traitement des patients, tant pour les maladies chroniques et que pour les événements cardiaques aigus.

En phase aiguë, lorsque le temps est compté, il est absolument nécessaire de prendre rapidement les bonnes décisions cliniques. Pour les patients qui se présentent aux urgences avec des douleurs à la poitrine, un ECG constitue un point de départ; cela permet au prestataire de soins d’identifier l’infarctus du myocarde avec sus-décalage du segment ST (STEMI), après quoi le patient peut être dirigé en priorité vers la salle de cathé.

 

Cependant, l’absence d’un ECG significatif n’exclut pas le soupçon d’infarctus du myocarde. Alors, le processus de diagnostic du SCA se compose d’analyses de sang successives pour détecter un taux élevé du marqueur cardiaque qu’est la troponine. Ce processus prend actuellement jusqu’à 60 minutes avant que les résultats ne reviennent du labo. Un retard dans le diagnostic engendre beaucoup d’anxiété chez les patients et leurs proches, et contribue à l’augmentation de la pression au sein du service des urgences, où l’effervescence est déjà bien présente.

Confirmation ou résultat rapide de SCA en phase aiguë
 

Dans ce cas, le temps de la prise de décision serait considérablement réduit si le prestataire de soins pouvait à la fois faire un ECG et un test de la troponine cardiaque. Une réduction du ‘délai avant les résultats’ de 60 à moins de 10 minutes, pour confirmer ou exclure un infarctus du myocarde chez les patients, peut potentiellement augmenter l’efficacité opérationnelle tout en augmentant la qualité de l’ensemble des soins apportés au patient.

 

Selon le planning, en mai de cette année, Philips introduira sur un certain nombre de marchés européens le système Minicare I-20 pour les diagnostics in-vitro aux points d’intervention, permettant d’analyser la troponine cardiaque I (Minicare cTnI). Pour les patients chez qui l’on soupçonne un SCA sus-décalage du segment, le Minicare cTnI pourra rapidement et précisément mesurer les marqueurs de troponine dans une seule goutte de sang. Le Minicare cTnI est développé non seulement pour la pose rapide d’un diagnostic, mais et surtout pour l’utilisation du protocole d’exclusion de l’infarctus du myocarde en 3 heures, selon les recommandations de l’European Society of Cardiology de 2015. Un diagnostic plus rapide peut aboutir à de meilleurs résultats et donc une optimisation du travail, afin que tous les patients cardiaques ayant besoin de soins médicaux urgents soient rapidement pris en charge.

Amélioration du travail, qualité des soins et informations cliniques pertinentes
 

Aux urgences, le temps est crucial. Cela constituerait un progrès énorme pour tout service d’urgences si les résultats des analyses de sang pouvaient être obtenus plus rapidement. Philips Minicare I-20 propose des informations précises de diagnostic, au chevet du patient. En outre, lorsqu’un SCA est soupçonné, le Minicare cTnI permet au prestataire de soins à la fois de mesurer les marqueurs de troponine dans une goutte de sang et de faire un ECG. Par conséquent, de longs tests sanguins en laboratoire ne sont plus nécessaires; cela sera en outre utilisé pour les patients à haut risque qui, autrement, devraient attendre.

 

Des résultats fiables reçus plus rapidement peuvent potentiellement réduire la charge sur les urgences et l’anxiété chez le patient. Cela peut améliorer considérablement l’expérience des patients et leur satisfaction quant à la qualité des soins.

Des solutions pour la transformation des soins de santé
 

Philips cherche à prendre les devants dans la transformation des soins de santé. L’objectif est de permettre aux gens de vivre plus sainement dans l’ensemble du continuum de la santé, d’avoir une approche holistique avec un suivi et des réponses à chaque stade de la vie, allant d’une vie saine à la prévention de la maladie, en passant par le diagnostic, le traitement et les soins à domicile.

Dr. Veronique Semjonow
Sr. Directrice principale des Affaires médicales, Philips Handheld Diagnostics
 
 

Véronique est hautement qualifiée en tant que médecin et possède une vaste expérience dans l’endocrinologie, les maladies cardiovasculaires, l’oncologie, les soins prénatals et le diagnostic de l’anémie, tant dans le milieu clinique que scientifique. Elle possède un solide bagage dans les domaines des technologies du dosage immunologique, de la recherche en laboratoire, du développement de marché et du marketing international. Avant de commencer à travailler en mars 2008 en tant que directrice de Handheld Diagnostics chez Philips Healthcare Incubator, elle possédait déjà 20 ans d’expérience chez Beckman Coulter dans diverses fonctions cruciales, dont celles d’International Sales and Marketing Manager, et de Scientific Group Manager chez Immunoassays. Elle a ensuite occupé une fonction dans les ventes et le marketing chez Immunotech et a travaillé dans le médical pour différents hôpitaux universitaires et institutions privées.
Le système Minicare  est un dispositif médical de diagnostic in vitro fabriqué par Philips.  Il est destiné au diagnostic rapide des risques d’infarctus. Ce diagnostic est pris en charge par les organismes d’assurance maladie dans certaines situations. Lisez attentivement la notice d’utilisation. Février 2017