Solutions de radiologie intelligentes, connectées et intégrées au RSNA 2016

Au RSNA, qui s’est tenu au McCormick Place (Chicago) du 27 novembre au 1er décembre, Philips a présenté à ses visiteurs un nouveau portefeuille axé sur le renforcement du diagnostic, l'amélioration de la prise en charge du patient et l’optimisation de la gestion opérationnelle. 
La radiologie est au cœur de la majorité des décisions médicales. Elle est essentielle à un dépistage en temps utile, à un diagnostic précis et au traitement des maladies au stade le plus précoce. À l’heure où les établissements de soins s'attellent à améliorer la qualité de la prise en charge, des solutions intelligentes sont nécessaires pour faire face aux enjeux. 
Parmi les défis à relever : les troubles neurologiques, qui touchent plus d'un milliard de personnes dans le monde. La maladie d'Alzheimer, la démence, l’accident vasculaire cérébral, le traumatisme crânien et la sclérose en plaques sont les plus courants. Selon l’Organisation mondiale de la Santé, les troubles neurologiques figurent parmi les pathologies les plus invalidantes (à la fois sur le plan économique et en termes de santé). Face à l’accroissement et au vieillissement de la population mondiale, le diagnostic et le traitement de ces maladies sont une priorité absolue des politiques de santé publique.
Le diagnostic doit être plus rapide et plus précis, même après un seul examen, pour optimiser d'une part la prise en charge, d'autre part les résultats financiers. En neurologie, l’IRM permet de trancher des questions complexes avec plus de certitude. Un diagnostic rigoureux est un élément essentiel du protocole thérapeutique dans le cadre des pathologies neurologiques. Grâce à l’excellente qualité de l'imagerie tridimensionnelle des tissus mous, l’IRM livre une foule d'informations structurelles et physiologiques sur le cerveau. Cette technique est par conséquent devenue la norme en imagerie neurologique : 65 % des neurologues la préfèrent aux autres méthodes¹. Cependant, pour 70 % des médecins, les instruments de neurodiagnostic ne sont pas la panacée, en raison des lacunes de l'imagerie proprement dite et des techniques de visualisation². La nouvelle suite logicielle de neurodiagnostic est un ensemble complet d'outils centrés sur le patient. Elle objective les anatomies neurologiques et étaye le diagnostic par des données multidimensionnelles.
"En neurologie, l’IRM permet de trancher des questions complexes avec plus de certitude."

Les nouvelles applications de neurodiagnostic s'intègrent en toute transparence dans la nouvelle version du Intellispace Portal 9.0 de Philips, la dernière version de la plate-forme complète et sophistiquée destinée à l’analyse et la quantification visuelles. Grâce à une série de fonctions multimodales et à davantage d’outils neurologiques, IntelliSpace Portal 9.0 assiste les radiologues lors du constat, de l'évaluation, du diagnostic et du suivi des maladies. Simultanément, de nouvelles capacités d'apprentissage automatique sont intégrées pour aider les médecins. 
Outre des améliorations au niveau de la perfusion SPECT et l’IRM de perfusion T2, IntelliSpace Portal 9.0 offre la fonctionnalité LoBI (Longitudinal Brain Imaging), une application de « neuro reading » qui soutient l'évaluation sur le long terme des pathologies neurologiques afin de surveiller la progression de la maladie. Une autre caractéristique est l'ajout de l'application de mesure NeuroQuant® (de CorTech Labs, Inc.), qui peut quantifier la perte de volume cérébral. 
RSNA 2016
Sur IntelliSpace Portal, les radiologues ont accès aux fonctionnalités cliniques les plus récentes en matière d'analyse visuelle avancée, et ce sur une seule et même plate-forme. Ils disposent d’un tableau clinique complet du patient, indispensable à une évaluation rapide, un diagnostic fiable et un suivi efficace. Le portail offre des applications cliniques pour plusieurs modalités qui sont disponibles sur l’ensemble du réseau hospitalier. La solution peut aussi s’intégrer aux systèmes PACS et informatiques courants des hôpitaux, afin de diffuser plus largement les informations et de favoriser la collaboration de l’ensemble du réseau.
Cette année, pendant le RSNA, une attention particulière s’est portée sur la radiologie aux Pays-Bas. Marieke Brink Zimmerman, directrice de la Nederlandse Vereniging voor Radiologie (NVvR, Association néerlandaise de radiologie) était présente à Chicago : « Ce fut une expérience particulière de représenter la NVvR à la réunion annuelle 2016 de la RSNA dans le cadre de ‘The Netherlands Presents’. Lors des rencontres scientifiques et au symposium, les entreprises et les radiologues néerlandais ont pu, au propre comme au figuré, s'échanger leurs cartes de visite dans le domaine de la recherche et de l’innovation. »
¹ Données issues du bulletin du Conseil consultatif sur l’augmentation du nombre d'interventions en 2009
² Étude de marché réalisée en 2016 par TMTG