Blog Perspective Médicale

La qualité de l’innovation technique a des effets positifs sur la gestion des urgences

Aux Journées francophones de radiologie
Aux Journées francophones de radiologie, Philips organisera un symposium sur l’imagerie des urgences. Trois radiologues de renom y présenteront les solutions matérielles et logicielles qui permettent d’améliorer et de fluidifier la prise en charge des patients. Détails avec Anne-Laure Chansard, responsable marketing solutions imagerie Philips France.

Quels sont les challenges de l’imagerie médicale aux urgences ?

Anne-Laure Chansard / L’imagerie occupe une place importante dans l’activité des urgences : selon des statistiques de la Société française de radiologie, 40 % des patients admis aux urgences bénéficient d’un examen d’imagerie. Parmi ceux-ci, 70 % passent une radio, 23 % un scanner, 10 % un examen d’échographie et 4 % une IRM. Certains diagnostics nécessitent plusieurs examens. Cela retarde l’accès aux soins, fait perdre du temps aux équipes médicales et engendre des coûts supplémentaires, alors que les services connaissent des problèmes d’engorgement et manquent de moyens pour gérer les flux de patients. La qualité de l’innovation technique peut donc avoir un impact positif sur la gestion de l’activité.

Quelles solutions propose Philips dans ce domaine ?

Symposium
A.-L. C. / Lors de notre symposium, Dr Philippe Cart, chef du service d’imagerie du centre hospitalier de Charleville-Mézières présentera les apports du scanner 100 % spectral IQon®. Cette technologie peut générer plusieurs cartographies pour un même examen et permet donc d’obtenir beaucoup plus d’informations, qui vont accélérer le diagnostic. Par exemple, elle permet de repérer un œdème de la moelle osseuse grâce à une cartographie de suppression du calcium, ce que ne peut pas faire un scanner conventionnel. Le patient évite donc un passage à l’IRM.

Votre symposium accueillera également Jean-Pierre Pruvo, PU-PH en neuroradiologie au CHU de Lille, qui évoquera les apports de l’IRM aux urgences. Que proposez-vous pour améliorer la prise en charge avec cette modalité ?

A.-L. C. / Depuis 18 mois, nous proposons sur l’intégralité de notre gamme d’IRM la technologie d’accélération de séquence Compressed SENSE®, qui permet de diminuer la durée des examens. Pour la prise en charge des accidents vasculaires cérébraux, elle réduit de 28 % le temps d’acquisition moyen des séquences. C’est important dans cette situation où chaque minute compte.

D’autres outils interviennent en amont de la prise en charge pour améliorer le triage des patients avant leur arrivée aux urgences…

A.-L. C. / Les structures pré-hospitalières sont elles aussi en première ligne dans la prise en charge des soins d’urgence, et sont amenées à initier les démarches diagnostiques et thérapeutiques. Notre échographe ultraportable Lumify® est conçu pour délivrer une image de qualité dans des situations complexes, par exemple dans l’ambulance du SAMU. Les équipes médicales et paramédicales peuvent donc réaliser un premier examen avant même que le patient n’arrive aux urgences. Grâce à l’outil de communication React®, l’urgentiste voit les images en direct et peut communiquer avec le médecin qui est dans le camion.

L’imagerie interventionnelle se développe, y compris aux urgences. Comment optimiser la prise en charge ?

Diagnostique
A.-L. C. / Si l’imagerie diagnostique permet de poser une indication thérapeutique, l’imagerie interventionnelle permet quant à elle de réaliser le traitement de façon mini-invasive de certaines prises en charge dites urgentes comme une hémorragie. Grâce à nos salles de radiologie interventionnelle et la plateforme Azurion®, les établissements de santé peuvent traiter un patient de plus par jour. C’est très important et permet aux salles d’accueillir des urgences. Pr Hicham Kobeiter, radiologue au CHU Henri-Mondor (AP-HP), à Créteil, interviendra lors de notre symposium pour présenter le bénéfice des techniques d’imagerie interventionnelle.

La communication entre les médecins des urgences et ceux des autres services est un autre point clé du fonctionnement des urgences…

A.-L. C. / Philips est un acteur important de l’informatique de santé. Nous allons annoncer le 1er octobre l’intégration de l’activité Systèmes d’information de santé de Carestream l’acquisition de l’activité informatique de santé de Carestream, l’un des plus gros acteurs du PACS en France. Cette opération va encore renforcer la place de Philips dans le domaine.
 

Le symposium « Urgences : quelle imagerie pour améliorer la prise en charge des patients ? » se tiendra le samedi 12 octobre de 13 heures à 14 heures, salle Maillot, niveau 2. Renseignements : www.philips.fr/healthcare/a-propos/evenements/jfr.

Mentions obligatoires :


Le scanner iQon Spectral CT est un dispositif médical de classe IIb fabriqué par Philips et dont l’évaluation de la conformité a été réalisé par l’organisme notifié TUV Rheinland 0197. Il est destiné au diagnostic médical par imagerie tomodensitométrique. Les actes diagnostiques sont pris en charge par les organismes d’assurance maladie dans certaines situations. Lisez attentivement la notice d’utilisation. Octobre 2019
 

Le système Lumify est un dispositif médical de classe IIa, fabriqué par Philips et dont l’évaluation de la conformité a été réalisée par l’organisme notifié BSI 0086. Il est destiné au diagnostic médical par imagerie ultrasonore. Les actes diagnostiques sont pris en charge par les organismes d’assurance maladie dans certaines situations. Lisez attentivement la notice d'utilisation. Octobre 2019
 

La salle interventionnelle Azurion est un dispositif médical de classe IIb, fabriqué par Philips et dont l’évaluation de la conformité a été réalisée par l'organisme notifié Dekra Certification BV 0344. Elle est destinée aux procédures diagnostiques et interventionnelles. La salle interventionnelle en environnement bloc est prise en charge par les organismes d’assurance maladie dans certaines situations. Lisez attentivement la notice d’utilisation ou l’étiquetage. Octobre 2019
 

Par rapport aux examens Philips ne disposant pas de la technologie Compressed SENSE

Pour toute demande d’assistance technique, merci de contacter le N° 0810 835 624.