Sommeil et Regime

C’est le printemps et cette période est propice aux régimes! Si l’on sait déjà qu’il faut manger équilibré et avoir une activité physique régulière, il faut aussi soigner ses nuits. Que l’on suive un régime ou pas, la qualité de notre sommeil est liée à notre appétit. Dans le cas d’une perte de poids, les études ont démontré que le manque de sommeil peut rendre un régime totalement inefficace.

 

Des liens établis

Et si dormir faisait maigrir!? Une étude canadienne* a comparé la perte de poids de deux groupes de personnes au régime. Dans le 1er groupe, les nuits duraient 5h30 alors que dans le 2nd groupe, les nuits étaient de 8h30. Après seulement deux semaines de régime, les petits dormeurs avaient perdu moins de poids que les gros dormeurs. Une autre étude a suivi les participants sur une période plus longue afin de confirmer les liens entre sommeil et perte de poids. Ainsi une centaine de personnes obèses ou en surpoids ont entrepris un régime pendant 17 semaines. Le résultat est sans appel, ceux qui ont le mieux dormi ont perdu plus de poids.

 

L’hormone de l’appétit

Que se soit le sommeil ou bien l’appétit, ces deux mécanismes physiologiques sont orchestrés par nos hormones. Pendant la journée, lorsque l’on est éveillé, notre corps sécrète une hormone appelée ghréline. Son rôle est de stimuler l’appétit. C’est pourquoi le manque de sommeil augmente la sensation de faim. En diminuant d’un tiers sa nuit de sommeil, le corps va consommer 500 calories de plus. S’il faut dormir en moyenne entre 7 et 8 heures par nuit, en dessous, le risque de prendre du poids augmente donc significativement notamment au niveau de la masse graisseuse. Au final même si l’on est sérieux dans son régime, on perdra peu de graisse mais beaucoup de protéines donc de masse musculaire. C’est à l’inverse de l’objectif attendu!

 

Biorythme

Le corps humain est génétiquement programmé pour évoluer chaque jour sur un rythme bien précis. Différents cycles biologiques cadencent donc notre physiologie. L’alternance jour/nuit est le biorythme le plus important. Dès l’instant où l’on crée un décalage entre ce rythme, inscrit dans nos gènes et une vie quotidienne menée à cent à l’heure, notre physiologie se dérègle. Les hormones ne sont plus sécrétées au bon moment. Il faut donc être plus vigilant quant à notre rythme de vie.

 

Conseils

Au régime ou pas, les conseils pour bien dormir sont les mêmes :

› Pratiquez une activité de détente comme le yoga ou la méditation.

› Prenez un bain pendant 20 minutes afin de vous relaxer.  

› Dinez léger.  

› Evitez le café, le thé, le tabac, l’alcool.

› Soignez votre literie en adoptant une literie de qualité.

› Couchez vous à heure fixe.

 

Bien évidemment, le simple fait de dormir ne suffit pas à maigrir. En revanche dans le cadre d’un régime, la perte de poids est bien plus efficace si le sommeil est de qualité et suffisamment long. Si depuis toutes ces années vous ne comprenez pas pourquoi vous ne perdez pas de poids alors que vous suivez à la lettre toutes les recommandations alimentaires et sportives d’un régime, la réponse est à trouver du coté de la qualité de vos nuits.

 

*Nedeltcheva AV, Kilkus JM, Imperial J, Schoeller DA, Penev PD. Insufficient Sleep Undermines Dietary Efforts to Reduce Adiposity in Annals of Internal Medicine, 5 October 2010, Vol 153, No.7.

 

Par Karima Mourjane