1
0

Panier

Votre panier ne contient aucun élément.

    • Retour gratuit

    • livraison gratuite dès 30€ d'achat

    • Plus de 2000 accessoires et articles

    Solutions pour l'apnée du sommeil

    Masque de confort dans le traitement par PPC

    DreamWear, masque de traitement de l'apnée du sommeil

    Conçu pour oublier que vous portez un masque

    Vous êtes intéressé par le masque DreamWear ? Imprimez la brochure PDF pour faire part à votre médecin de votre préférence pour ce masque et en discuter avec lui.

    Découvrez la DreamSolution Philips conçue pour vous apporter discrétion, confort, et facilité d’utilisation au quotidien !

    DreamWear à contact minimal
    DreamWear naso-buccal

    DreamWear, le masque 3 en 1 qui s’adapte à votre vie

     

    Conservez la souplesse et la légereté du contact minimal grâce à la modularité du masque DreamWear, et gardez vos habitudes :

     

    • Changement rapide de la bulle pour passer d’un format nasal à un format naso-buccal en cas de rhume, rhinite, allergies…

    • Rajout de manchons en feutrine en cas de transpiration ou d’allergie au silicone

    Démontage, nettoyage et séchage rapide du conduit, du coussin et des manchons

     

    * DreamWear est utilisable sur tous les appareils de PPC (marques et modèles).

    DreamWear.
    Philips réinvente le masque


    Une technologie innovante et unique: connexion du circuit située sur le haut de la tête et coussin de contact minimal.
    IF prix du design
    "Une solution absolument innovante pour traiter l'apnée du sommeil. Le masque a un design très ergonomique et utilise intelligemment les derniers matériaux et technologies (6)".
    N’interrompez pas votre traitement
    Lire

    Nez bouché ? N’interrompez pas votre traitement.

     

    Vous utilisez un masque nasal et devez habituellement interrompre votre traitement par PPC lorsque vous êtes enrhumé ou souffrez d’une allergie ? Avec DreamWear, vous pouvez facilement remplacer la bulle nasale par une bulle naso-buccale pour respirer par la bouche le temps que votre nez soit dégagé. Vous pourrez ainsi maintenir le suivi du traitement et continuer à bien dormir.

    Continuer son traitement par PPC quand on a le nez bouché
    Lire

    Continuer son traitement par PPC quand on a le nez bouché


    Découvrez également l’interview du Docteur Abedipour, ORL à Villeurbanne

    Comment demander le masque DreamWear à votre médecin ?

    •  

    Préparez votre rendez-vous avec votre médecin. Imprimez la brochure pour lui faire part de votre préférence pour ce masque.
    Les masques Philips sont compatibles avec les appareils de PPC quelle que soit la marque (Philips ou autres fabricants).

    De nombreux utilisateurs ont déjà fait le choix du confort

    Utilisateurs sur 10 estiment que
    8 utilisateurs sur 10 estiment que le DreamWear ne laisse pas de traces rouges*
    Des médecins seraient prêts
    48 des médecins seraient prêts à prescrire le masque DreamWear*
    * Source : Validation des bénéfices du masque DreamWear : Enquête d’évaluation de la satisfaction réalisée entre novembre 2015 et mars 2017 avec 300 patients traités par PPC portant le masque DreamWear et 52 médecins.

    Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre traitement par PPC


    Voici un ensemble de vidéos et d'outils à votre disposition pour vous accompagner dans votre traitement. 
    10 ands de R&D
    Lire

    10 ans de R&D

    Le masque DreamWear est issu de plusieurs années de recherche et développements et d'enquêtes auprès de patients et de professionnels de santé :

     

    • Format innovant pour une meilleur acceptation
    • Ajustement facile
    • Souplesse et légèreté du silicone
    • Confort pour des hauts niveaux de pression
    Passez le test du bisou !
    Lire
    Passez le test du bisou !
    Grâce à la fuite intentionnelle située sur le dessus de la tête, le DreamWear a été conçu pour ne plus gêner votre conjoint et faciliter l'adoption du traitement.
    Un bon entretien de vos dispositifs est également essentiel. Retrouvez tous nos conseils

    Témoignages d’utilisateurs du masque DreamWear

    Témoignage de Nelly
    Lire
    Témoignage de Nelly sur son expérience du masque DreamWear
    Témoignage de Jean
    Lire
    Témoignage de Jean sur son expérience du masque DreamWear
    Témoignage de Marc
    Lire
    Témoignage de Marc sur son experience du masque DreamWear naso-buccal

    Je [ne] pourrais jamais [me passer] de mon […] DreamWear1

    Bonjour. Ma copine m'a fait remarquer que j'arrêtais de respirer par moment. Résultat ..j'ai eu une PPC avec différents masques naso-buccaux...le dernier étant nasal avec attaches etc...je l'ai apprécié jusqu'à ce que je découvre […] DreamWear...[…]...je pourrais peut-être...me passer de ma copine...mais jamais de mon nasal DreamWear...

    Jean-Paul, traité par PPC, utilisateur DreamWear

    Le traitement CPAP est grandement facilité par le DreamWear qui porte très bien son nom1

    Utilisant un appareil CPAP depuis 6 mois, j'ai fait l'essai de 4 différents masques pour finalement opter pour le DreamWear que je trouve très confortable. J’apprécie sa conception unique avec le circuit au-dessus de la tête et l'air pouvant circuler des deux côtés du masque ou d'un seul côté dépendamment de la position dans laquelle on dort. Le traitement CPAP est grandement facilité par le DreamWear qui porte très bien son nom.

    Pierre, utilisateur canadien traité sous PPC, utilisateur DreamWear

    DreamWear… est plus facile à supporter. Il est plus léger, m'irrite moins la peau..., je l'ai durant 4-5 heures la nuit, ce qui est une grosse amélioration pour moi.1

     

    Bonjour, il y a déjà plus d'un an que j'ai appris que je faisais de l'apnée du sommeil; après avoir acheté un masque full face (croyant que je ne pouvais pas dormir la bouche fermée), je n'ai jamais pu m'y habituer. J'aimais mieux dormir sans. Un an plus tard environ, j'ai décidé de trouver une solution. J'ai essayé deux masques nasaux mais ça n'a pas fonctionné non plus. Enfin, le troisième, le DreamWear, est plus facile à supporter. Il est plus léger, m'irrite moins la peau (avec les coussinets), je l'ai durant 4-5 heures la nuit, ce qui est une grosse amélioration pour moi.
     

    Je continue à l'utiliser car je sais que c'est mieux pour ma santé et mon sommeil.
     

    Voilà mon expérience.

    Lisette, traitée depuis 1 an sous PPC, utilisatrice DreamWear

    J'ai … le DREAMWEAR et plus aucun soucis de marque ou de poche sous les yeux le matin

     

    Bonjour, après avoir essayé de nombreux masques j'ai depuis 2 mois le DREAMWEAR et plus aucun soucis de marque ou de poche sous les yeux le matin.1

    Patiente française traitée par PPC, utilisatrice du masque DreamWear

    Moins de gêne la nuit, plus de marque sur le visage le matin

     

    Je l'utilise depuis 1 mois, beaucoup moins de gêne la nuit, plus de marque sur le visage le matin, mon sommeil est de meilleure qualité.1

    Jacques, patient français traité par PPC et utilisateur du masque DreamWear

    Philips a changé ses nuits

     

    Ma maman doit absolument porter un masque pour pallier à l’apnée du sommeil. Ce nouveau masque Philips a changé ses nuits
    Elle Le Porte ce qui est important 
    Il est confortable et pas gênant
    Elle peut continuer à dormir sur ventre 
    Merci pour cette innovation

    Arielle, fille d’une patiente française traitée par PPC et utilisatrice du masque DreamWear

    Depuis mon essai de ce produit, je me lève le matin avec beaucoup plus d’énergie et les jambes beaucoup moins lourde. Je ne dors pas plus et ai un sommeil beaucoup plus de qualité.

    Mario, traité sous PPC

    Je le porte en moyenne 6h 50 par nuit

     

    J'utilise depuis plus d'un an l'appareil dream station combiné à un masque dreamwear…, mon sommeil est plus réparateur 7, je ne ronfle plus8. Mon épouse peut également dormir 8
    je n'y ai trouvé que des avantage9 je le porte en moyenne 6h 50 par nuit 8… 

    Georges, utilisateur français de la DreamStation et du DreamWear Philips

    A voter, je reste PHILIPS !

    J'ai disposé de plusieurs appareils de marques diverses et masques. Depuis 15 jours je me suis équipé d'un appareil Philips avec DreamWear. Le masque, […], je passe de 3, à 6 heures, et en plus sans gêne (1). Que c’est bon de passer une très bonne nuit ! En plus je ne réveille plus « madame »... A voter, je reste PHILIPS !

    Patrick, traité sous PPC, utilisateur DreamWear

    Avec le DreamWear…tu as l’impression qu’il n’y a pas de masque 1

    Avec le DreamWear tu as un sentiment de légèreté et tu as l'impression que il y a pas de masque

    Patient français, traité sous PPC, utilisateur DreamWear

    Je dois reconnaitre que c'est le jour et la nuit maintenant je dors très bien sans suffoquer

    Bonjour après beaucoup d'essais infructueux de masques divers (9) le dernier technicien car j'allais arrêter le traitement a sorti sa botte secrète le masque dream et je dois reconnaitre que c'est le jour et la nuit maintenant je dors très bien sans suffoquer

    Ferdinand, utilisateur du DreamWear

    Je suis équipé d'un DREAMWEAR avec une utilisation moyenne de 7 heures par nuit.

     

    Bonjour, Gros RONFLEUR depuis des années, en juin 2015 j'ai été équipé d'un PPC avec masque nasal. Les premières semaines cela a été gênant en fonction de l'inconfort dû à la transpiration.
    J'ai persévéré en adaptant l'utilisation, les trois premiers mois je ne l'utilisais que 3 à 4 heures par nuit. Maintenant, 28 mois plus tard, je suis équipé d'un DREAMWEAR avec une utilisation moyenne de 7 heures par nuit. Personnellement j'ai retrouvé une
    meilleure capacité respiratoire, moins essoufflé la journée, et meilleure forme physique. En raison des apnées du sommeil j'allais aux toilettes toutes les deux heures, maintenant je ne me lève plus la nuit et me repose vraiment. L'appareillage ne m'empêche
    pas de me déplacer dans la famille ou à l'hôtel, je ne crains plus d'incommoder le voisinage, et surtout mon épouse dort maintenant beaucoup mieux, compte tenu du silence nocturne ambiant.

    Christian, patient français traité par PPC, utilisateur du masque DreamWear

    Me permet de prolonger la nuit avec le masque

     

    Masque immédiatement adopté. J’étais satisfaite de mon premier masque (Pico), utilisé depuis 1 an, mais le fait d’essayer celui-ci m’a permis de me rendre compte, par comparaison, que je me réveillais avec Pico, sans doute car inconfort (appui sur maxillaires, légère sensation d’enfermement,)…

    Différences :

    -Je n’enlève plus le masque spontanément au milieu de la nuit sans m’en rendre compte (ce que je faisais souvent vers 2h du matin)

    -J’arrive à remettre le masque lorsque je me réveille vers 6h, ce qui me permet de prolonger la nuit avec le masque (alors que je ne le remettais pas avec Pico)

    -Le soir,  je peux  le mettre pour lire car 1) il ne gêne pas mon champ de vison et 2) je peux garder mes lunettes . Equipée de Pico, je ne pouvais pas lire avec le masque : il m’arrivait de m’endormir en lisant, sans masque, et de passer une nuit sans masque.

    -plus d’air envoyé devant le visage, qui me gênait sur les mains, et qui faisait du bruit sur les draps

    -avec Pico, je dormais tête bêche avec mon conjoint de peur de le réveiller avec l’air projeté (déplacement d’air et bruit sur les obstacles) et le bruit des fuites. Avec ce masque, je dors a côté, sans peut de le gêner, et lui n’est pas dérangé du tout contrairement à ce qui se passait avec l’autre1.

    Emmanuelle, patiente française traitée par PPC et utilisatrice du masque DreamWear

    Je l'utilise depuis 1 an: c'est le TOP. Plus de traces sur le visage aucune gêne pour dormir.

    Cozette, 4 janvier 2018

    Interviews et articles


    Comprendre la maladie

    Des médecins spécialistes prennent la parole sur les symptômes et les risques de l’apnée du sommeil, et les bénéfices du traitement par PPC dans la vie quotidienne et sur la santé.
     

    Chez Philips nous pensons qu’ensemble il est toujours possible de rendre la vie plus belle. Nous concevons des dispositifs discrets et faciles d’utilisation pour vous permettre de préserver votre mode de vie. Retrouvez les témoignages d’utilisateurs de nos produits.
     

    Prendre soin de son sommeil

    Bénéficiez également de nombreux conseils à travers nos nombreux articles.

    Questions/Réponses

    Où trouver un dispositif médical Philips pour l’apnée du sommeil ? (3)

    Je suis intéressé par un dispositif Philips pour le traitement de l'apnée du sommeil, que dois-je faire ?

     

    En France, les dispositifs médicaux (appareils de PPC et masques) pour le traitement de l’apnée du sommeil sont fournis sur prescription médicale d’un médecin, et mis à disposition par des prestataires de santé à domicile.

     

    Nous vous invitons à vous rapprocher de votre médecin spécialiste pour lui faire part de votre souhait d’être équipé d’un dispositif Philips (PPC et/ou masque), et qu’un masque et/ou un appareil de PPC Philips du modèle souhaité, soi(en)t mis à votre disposition par un prestataire de santé à domicile.

     

    Vous pouvez trouver des informations complémentaires sur notre page des étapes de prise en charge de l’apnée du sommeil.

     

    En cas d’achat de votre part de ces dispositifs médicaux, ils ne pourront pas faire l'objet d'une demande de remboursement auprès des régimes obligatoires de sécurité sociale.

     

    Puis-je obtenir un dispositif médical Philips via un prestataire de santé à domicile ?

     

    Il faut avant tout que votre médecin ait posé le diagnostic et vous prescrive un traitement par PPC. N’hésitez pas à lui faire part de votre préférence pour un équipement en particulier si vous en avez une.

     

    Vous pouvez trouver des informations complémentaires sur la page des étapes de prise en charge de l’apnée du sommeil du site apneesommeil.fr

     

    Puis je acheter un dispositif médical Philips ?

     

    Certains produits de la gamme des dispositifs médicaux Philips sont disponibles à la vente sur philips.fr

     

    A noter que l’achat seul d’un produit n’est pas remboursé. En France, l’objet du remboursement par le Régime de l’Assurance Maladie concerne une prestation complète.

     

    La prestation complète prise en charge pour le traitement par PPC comprend la fourniture du matériel (PPC, masque) ainsi que les prestations techniques et administratives associées.

     

    Pour que le traitement soit pris en charge, il faut donc obligatoirement passer par un prestataire de santé à domicile qui vous fournit l’ensemble de la prestation prévue.

    Syndrome d’apnées obstructives du sommeil (12)

    Répondez à notre questionnaire sur les symptômes pour savoir si vous présentez un risque de souffrir d’apnée du sommeil.

     

     

    Qu’est‐ce que le syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) ?

    Le SAOS est un trouble caractérisé par des pauses respiratoires répétées au cours de la nuit. Ces pauses sont dues à une obstruction de la gorge ou des “voies aériennes” qui empêche l’air d’atteindre les poumons. Les habitudes de sommeil sont perturbées, entraînant ainsi une somnolence ou une fatigue excessives au cours de la journée.

     

    En savoir plus sur le syndrome d’apnées obstructives du sommeil >

     

    Pourquoi les voies aériennes s’obstruent-elles pendant le sommeil ?

    Un excédent de tissus entourant les voies respiratoires, tel que des amygdales enflées, réduit la tonicité des muscles qui maintiennent les voies ouvertes, entraînant une obstruction des voies aériennes

     

    Que faire si vous pensez souffrir du syndrome d’apnées obstructives du sommeil ?

    Un examen par un médecin spécialisé dans les troubles du sommeil est recommandé. Le spécialiste du sommeil déterminera le test de dépistage ou de diagnostic le plus adapté à votre cas. Il peut fournir au médecin des informations sur vos habitudes de sommeil et votre
    respiration. Ces informations aideront le médecin à poser votre diagnostic et à déterminer vos options de traitement.

     

    Consultez les étapes à suivre pour commencer.

     

    Quelles sont les conséquences potentielles d’un SAOS non traité ?

    Il existe un risque potentiel accru de:

     - Hypertension artérielle

     - Maladies cardiovasculaires et infarctus

     - Accident vasculaire cérébral

     - Accidents de la route et du travail dus à la fatigue

     - Diminution de la qualité de vie

     

    Quels sont les traitements du syndrome d’apnées obstructives du sommeil ?

    Plus couramment, la thérapie par pression positive continue (PPC) constitue le traitement de référence du SAOS. Ce traitement non invasif peut atténuer les symptômes du SAOS s’il est utilisé comme
    votre spécialiste du sommeil vous l’a prescrit. Moins généralement, on fait appel à la chirurgie ou à des dispositifs buccaux, qui peuvent s’avérer efficaces dans certains cas. Tout programme thérapeutique doit impliquer une perte de poids si nécessaire, la pratique d’exercice physique, ainsi que l’abstention d’alcool, de sédatifs et d’hypnotiques.

     

    En savoir plus sur les options de traitement >

     

    Comment fonctionne le traitement par PPC ?

    La pression positive continue (PPC) traite le SAOS en assurant un débit continu d’air à un certain niveau de pression par le biais d’un masque pour maintenir les voies aériennes ouvertes pendant le sommeil. Par conséquent :

     - La respiration devient régulière pendant le sommeil

     - Les ronflements cessent

     - Un sommeil réparateur est rétabli

     - La qualité de vie s’améliore

     - Les risques d’hypertension artérielle, de cardiopathie, d’infarctus, d’AVC et d’accidents de la route et du travail dus à la fatigue sont réduits

     

    En savoir plus sur les appareils de traitement >

     

    Quels sont les symptômes nocturnes du SAOS ?

     - Ronflements bruyants ou gênants

     - Pauses respiratoires constatées

     - Étouffement ou difficulté à respirer pendant le sommeil

     - Sommeil agité

     - Allées et venues fréquentes aux toilettes

     

    Quels sont les symptômes diurnes du SAOS ?

     - Maux de tête matinaux

     - Fatigue diurne excessive

     - Manque de concentration

     - Dépression ou irritabilité

     - Somnolence pendant les activités quotidiennes

     

    Quels sont les facteurs susceptibles d’augmenter vos risques de SAOS ?

     - Surcharge pondérale/Obésité

     - Large tour de cou ou langue épaisse

     - Excédent de tissus ou obstruction des voies aériennes

     

    Quels sont les avantages d’un traitement régulier par PPC ?

     La plupart des utilisateurs d’appareils PPC qui poursuivent le traitement peuvent observer une :

     - Énergie et capacité d’attention accrues

     - Diminution des maux de tête matinaux

     - Diminution de l’irritabilité

     - Amélioration de la mémoire

     - Capacité accrue à exercer une activité physique

     - Diminution de la tension artérielle

     - Réduction des risques d’AVC et d’infarctus

     - Amélioration de la productivité au travail et au domicile

     - Amélioration de la qualité de vie

    Conseils relatifs au déroulement du traitement (18)

    Le circuit patient se remplit d’eau pendant la nuit. Que dois‐je faire ?

    De la condensation se forme car l’air ambiant est plus froid que l’air provenant de l’appareil. Pour éviter ce phénomène, essayez de placer le circuit patient sous les couvertures pour le réchauffer. Vous pouvez également demander à votre prestataire de santé à domicile un protège circuit pour votre circuit patient.

     

    Que dois‐je faire si j’ai des difficultés à expirer en raison du débit d’air continu ? 
    Cette gêne peut s’atténuer au fil du temps, à mesure que vous vous habituez au traitement par PPC. Informez‐vous, auprès de votre médecin, sur les options d’amélioration du confort, telles que la technologie de relâchement de la pression ou le traitement à deux niveaux de pression, qui facilite l’expiration.

     

    Que faire si le circuit patient est encombrant pendant mon sommeil ?

    Vous pouvez repositionner le circuit patient dans votre lit en le glissant sous le bord de votre oreiller où vous ne reposerez pas votre tête et ne bloquerez pas le débit d’air. Vous pouvez positionner le circuit patient au‐dessus de la tête de lit, ou au travers de cette dernière si elle comporte des orifices. Si vous disposez du masque Nuance ou Wisp, le harnais comprend une boucle qui permet d’orienter le circuit vers le haut au lieu de l’orienter vers le bas.

     

    J’ai l’impression que le débit d’air est insuffisant. Que dois‐je faire ?

    Vérifiez que l’appareil de traitement diffuse de l’air. Ensuite, vérifiez que l’entrée d’air et le filtre ne sont pas obstrués et sont exempts de poussière. Inspectez le circuit patient pour vous assurer qu’il n’est pas percé. Si vous ne parvenez pas à résoudre le problème, consultez votre prestataire de santé à domicile ou votre médecin pour obtenir de l’aide.

     

    J’ai l’impression que mon appareil ne fonctionne pas. Que dois‐je faire ?

    Vérifiez que le cordon d’alimentation est bien connecté à l’arrière de l’appareil et à la prise de courant. Si tel est le cas, contactez votre prestataire de santé à domicile. N’essayez pas de réparer la turbine par vous‐même.

     

    Comment configurer mon appareil de PPC Philips en vue de son utilisation ?

    Placez l’appareil sur une surface plane rigide à proximité de votre lit. Branchez l’appareil sur une prise de courant standard.

     - Vérifiez que le filtre d’entrée d’air est en place et qu’il ne présente pas de poussière.

     - Si vous utilisez un humidificateur, ajoutez de l’eau distillée dans le réservoir non inséré dans l’appareil, puis utilisez‐le conformément aux instructions du fabricant.

     - Connectez une extrémité du circuit patient (flexible) à la sortie d’air de la machine et l’autre extrémité au masque (ou valve). Mettez l’appareil sous tension, faites glisser le harnais par‐dessus votre tête et posez le masque sur votre visage. Vérifiez que l’air circule continuellement dans le masque.

     - Si le masque a été correctement posé sous PPC, il n’est pas nécessaire de l’ajuster davantage. Il ne doit y avoir aucune fuite ’air entre votre visage et le masque. Cependant, une faible quantité d’air s’échappe du masque, à l’emplacement des ports d’expiration, ce qui est considéré comme normal. La pression exercée par le masque sur le visage doit être minime. Un serrage excessif du masque n’est pas seulement gênant pour le patient, mais peut également provoquer des fuites.

     

    Comment nettoyer mon appareil de PPC Philips ?

    Pour nettoyer votre appareil, assurez‐vous de :

     - débrancher l’appareil.

     - nettoyer la partie extérieure de l’appareil avec un chiffon légèrement imbibé d’eau et un détergent doux.

     - laisser l’appareil sécher complètement avant de brancher le cordon d’alimentation.

     

    En savoir plus sur comment prendre soin de votre appareil >

     

    Que dois‐je faire pour alimenter mon appareil de PPC Philips lors de mes déplacements à l’étranger ?

    Lors de déplacements à l’étranger, vous aurez besoin d’un transformateur ou d’un convertisseur de tension pour votre appareil de PPC, car ce dernier est doté d’une alimentation internationale qui s’adapte à différentes tensions. Vous devrez très probablement acheter un adaptateur de
    prise. De nombreux pays adoptent plusieurs configurations. L’utilisation de plusieurs adaptateurs est donc souvent nécessaire. Les tableaux de conversion des unités de courant électrique sont
    disponibles sur Internet afin d’identifier l’adaptateur qui sera nécessaire dans le pays dans lequel vous vous rendez.

     

    Puis‐je utiliser mon appareil de PPC Philips dans un avion ?

    Si vous souhaitez utiliser votre appareil de PPC à bord d’un avion, une notification préalable est exigée par les compagnies aériennes. Une alimentation électrique intégrée aux sièges est disponible sur un nombre limité d’avions. Vous devrez donc vérifier auprès de votre compagnie aérienne qui vous informera des exigences et des restrictions applicables. Si une alimentation est disponible, vous aurez la possibilité de charger votre appareil de PPC à bord. La compagnie aérienne vous informera du type de prise de courant qui est disponible sur le vol et vous pourrez acheter au besoin les adaptateurs nécessaires.

    Remarque : le type de prise de courant actuellement le plus fréquemment rencontré dans les avions s’appelle EmPower. Vous pouvez acheter un adaptateur EmPower‐12V, puis brancher votre appareil de PPC avec le cordon d’alimentation secteur blindé Philips.

     

    En savoir plus sur le transport d’un appareil PPC >

     

    Conseils relatifs à l’appareil de traitement (9)

    Dans combien de temps vais‐je commencer à ressentir les effets

    bénéfiques de mon traitement par PPC ?

    La plupart des patients commencent à ressentir une amélioration au bout de la première semaine d’utilisation, mais certains ont besoin d’un peu plus de temps.

     

    Que faire si je ronfle pendant l’utilisation de mon appareil de PPC ?

    Normalement, le traitement par PPC empêche tout ronflement. Si ce n’est pas le cas, consultez votre médecin. Il est possible que le niveau de pression doive être ajusté.

     

    Que se passe‐t‐il si je maigris ou si je prends du poids au cours de mon traitement ou si les symptômes se manifestent à nouveau ?

    Il est possible que le niveau de pression de votre traitement par PPC doive être ajusté. Consultez votre médecin.

     

    Si je dois être hospitalisé pour une raison quelconque, dois‐je emporter mon appareil et l’utiliser la nuit ?

    Oui. Aussi, en cas de chirurgie, il est important d’indiquer au chirurgien et à l’anesthésiste que vous utilisez un appareil de PPC à domicile. Vous devez également informer votre médecin traitant de votre hospitalisation.

     

    Je n’arrive pas à m’habituer à mon traitement par PPC. Que dois‐je faire ?

    La plupart des patients s’habituent à leur appareil de PPC après une ou deux semaines. Il peut arriver que cette adaptation prenne un peu plus de temps si, par exemple, vous êtes très sensible au contact du masque sur votre visage ou au volume sonore de l’appareil. Contactez votre prestataire de soins à domicile ou votre médecin prescripteur si vous continuez à avoir des difficultés au‐delà de deux semaines. Demandez s’il est possible de tester un appareil à deux niveaux de pression ou à réglage automatique de la
    pression.
     

    Pourquoi utiliser un humidificateur avec un appareil de traitement ?

    Les humidificateurs sont conçus pour humidifier l’air qui vous est délivré par l’appareil de traitement. Il existe deux types d’humidificateurs : chauffants et non chauffants. Les humidificateurs chauffants ne “réchauffent pas l’air”, mais augmentent le taux d’humidité de l’air délivré. Les humidificateurs peuvent contribuer à la réduction de certains effets indésirables du traitement, tels que la
    sécheresse nasale.

     

    Quelle est la fonction d’un circuit patient utilisé avec un appareil de traitement ?

    Le circuit patient permet d’acheminer l’air de l’appareil de traitement vers le masque. Vous devez le nettoyer et l’inspecter au moins une fois par semaine pour vous assurer qu’il est propre, flexible et sans déchirures. Si vous estimez qu’il doit être remplacé, contactez votre prestataire de santé à domicile.

     

    Quelle est la fonction des filtres utilisés avec un appareil de traitement ?

    Les appareils de traitement sont équipés de filtres. Certains appareils comportent un filtre standard, alors que d’autres sont
    pourvus de deux filtres : un filtre standard et un filtre ultrafin. Pour un entretien adéquat de vos filtres, consultez le manuel de votre appareil.

     

    Puis‐je franchir les contrôles de sécurité des aéroports avec mon appareil PPC ?

    Les appareils PPC et BiPAP peuvent franchir les contrôles de sécurité après avoir été passés aux rayons X. Vous serez invité à retirer l’appareil de sa mallette de transport. Le masque et le circuit patient peuvent être conservés dans la mallette de transport. Pour savoir si votre appareil peut être utilisé à bord d’un avion, regardez la partie inférieure de votre appareil, qui comporte une note indiquant qu’il s’agit d’un équipement médical ainsi qu’une image d’un avion entouré d’un cercle. Si votre appareil ne comporte pas cette image, vous ne serez pas autorisé à l’utiliser à bord de l’avion. Notez qu’il est impossible d’emporter votre appareil médical dans votre bagage à main. Il est déconseillé d’enregistrer votre appareil médical comme bagage de soute, car la mallette de transport n’est pas conçue pour protéger l’appareil. Il est toujours recommandé d’emmener une copie de votre ordonnance avec vous en cas de questions.

     

    En savoir plus sur le transport d’un appareil PPC >

     

     

    Conseils relatifs à l’utilisation du masque (15)

    Comment savoir si mon masque est usé ?

    Les masques sont des consommables. Vous devez donc les remplacer régulièrement s’ils présentent des signes d’usure. Inspectez votre masque pour déceler toute rigidité, fissure ou déchirure. Vérifiez également auprès de votre prestataire de santé à domicile les options de remplacement prévues.

     

    Mes yeux sont secs, irrités ou gonflés. Que dois‐je faire ?

    De l’air s’échappe peut‐être du masque en direction de vos yeux. Essayez de retirer le masque de votre visage et de le repositionner. Le masque est peut‐être trop serré. Essayez donc de réajuster les
    sangles du harnais.

     

    Ma peau présente des signes d’irritation, voire des plaies, ou j’ai des marques au visage. Que dois‐je faire ?

    Votre masque est peut‐être trop serré. Si votre masque est muni d’un bras d’appui frontal ou d’un autre dispositif de réglage, essayez d’abord de mieux l’ajuster par ce biais. Puis, si nécessaire, réajustez les sangles du harnais. Votre masque n’est peut‐être pas de la bonne taille. Consultez votre prestataire de santé à domicile pour savoir comment ajuster votre masque. Les coussins narinaires ou un masque facial peuvent assurer un meilleur ajustement.

     

    J’ai le nez et la gorge secs, le nez congestionné ou des saignements de nez. Que dois‐je faire ?

    Il est possible que ces troubles disparaissent au fil du temps. Consultez votre médecin pour une prescription d’humidification, savoir si un spray nasal est recommandé et si les troubles persistent.

     

    Ma bouche est sèche. Que dois‐je faire ?

    Vous dormez peut‐être la bouche ouverte. Essayez d’utiliser une mentonnière. Si une mentonnière ne résout pas le problème, essayez un masque facial ou renseignezvous sur l’humidification chauffante auprès de votre médecin.

     

    Au réveil, je ne me sens pas très bien (tête qui tourne, enrouements …). Que dois‐je faire ?

    Essayez de dormir avec la tête surélevée ou d’utiliser une mentonnière pour éviter de respirer par la bouche. Il est possible que cette gêne s’atténue au fil du temps.

     

    J’ai l’impression que mon masque fuit. Que dois‐je faire ?

    Vérifiez tous les branchements. Si votre masque est muni d’un bras d’appui frontal ou d’un autre dispositif de réglage, essayez d’abord de mieux l’ajuster par ce biais. Si les étapes précédentes n’apportent pas d’amélioration, réajustez les sangles du harnais. Le masque doit garantir l’étanchéité tout en étant le moins serré possible. Un masque trop serré sur le visage peut présenter des plis
    à l’origine de fuites. Vérifiez auprès de votre prestataire de santé à domicile si vous pouvez tester une autre taille ou un autre type de masque, si nécessaire.

     

    Mon masque semble être sale. Comment puis‐je le nettoyer ?

    Le nettoyage quotidien de votre masque est une partie cruciale de l’entretien. Voici trois étapes simples pour maintenir votre masque propre :

      - Le masque doit être démonté conformément aux instructions du Manuel d’utilisation. Lavez les composants du masque à l’eau chaude et au savon doux et laissez‐les sécher à l’air. Évitez les savons contenant des agents hydratants. N’utilisez pas d’eau de Javel, d’alcool ou de solutions nettoyantes contenant de l’alcool.

     - Lavez‐vous soigneusement le visage avant d’utiliser votre masque. Évitez d’utiliser des lotions pour la peau avant de poser le
    masque.

     - Inspectez votre masque. Remplacez‐le si le coussin se durcit ou si l’un des composants est endommagé.

     

    Quelle est la fonction d’un masque utilisé avec un appareil de traitement ?

    Les masques sont utilisés pour vous délivrer l’air provenant de l’appareil de traitement. Un masque confortable est un facteur essentiel pour garantir la réussite du traitement au quotidien. Il est donc important de trouver un masque qui s’adapte à votre style de vie. La plupart des masques intègrent des ports d’expiration qui évacuent l’air expiré. Consultez votre prestataire de santé à domicile à propos des différents masques et harnais disponibles.

     

    Quelle est la fonction d’une mentonnière lorsqu’elle est utilisée avec un masque ?

    Les mentonnières sont des accessoires facultatifs qui peuvent être utilisés avec des masques nasaux classiques et des masques à coussins narinaires. Elles enveloppent le sommet du crâne et passent sous le menton afin d’empêcher l’ouverture de la bouche pendant la nuit.

     

    En savoir plus sur les accessoires d’appareils >

     

    Comment savoir quand remplacer votre masque ?

    Le remplacement de l’équipement contribue de façon significative à la réussite de votre traitement. De nombreux facteurs doivent être pris en compte lors du remplacement de votre masque :

     - une détérioration de l’étanchéité du masque

     - un masque mal ajusté

     - un masque endommagé par un nettoyage incorrect.

     

    En savoir plus sur le remplacement des masques >

     

    Quels produits dois‐je éviter d’utiliser pour le nettoyage de mon masque ?

    Évitez les savons contenant des agents adoucissants ou hydratants. N’utilisez pas d’eau de Javel, d’alcool ou de solutions nettoyantes contenant de l’alcool.

     

    Comment dois‐je nettoyer le harnais de mon masque ?

    Il n’est pas nécessaire de retirer le harnais pour un nettoyage quotidien. Cependant, il doit être nettoyé toutes les semaines ou
    plus souvent si besoin. Il peut être nettoyé à la main avec de l’eau chaude savonneuse. Posez‐le à plat ou suspendez-le pour le faire sécher. Ne l’introduisez pas dans le sèche‐linge.

     

    En savoir plus sur l’entretien de v otre appareil >

     

    Que dois‐je faire si mon masque provoque une irritation cutanée ?

    Votre masque est peut‐être trop serré. Si votre masque est muni d’un bras d’appui frontal ou d’un autre dispositif de réglage, essayez d’abord de mieux l’ajuster par ce biais. Ensuite, si nécessaire, réajustez les sangles du harnais. Un serrage excessif de votre harnais peut causer une gêne et des fuites inutiles. Rappelez‐vous : il n’est pas nécessaire de corriger toutes les fuites et votre masque n’a donc pas besoin d’être totalement étanche.

     

    Que faire si je suis pris de claustrophobie lors du port de mon masque ?

    Essayez de porter votre masque chez vous en soirée lorsque vous vous adonnez à vos activités habituelles. Cela peut vous aider à vous habituer progressivement au masque. Si la sensation de claustrophobie persiste, votre médecin et votre prestataire de santé à domicile peuvent vous aider à trouver un masque plus confortable pour vous.

    Conseils relatifs à l’humidificateur (2)

    Comment vider le réservoir d'eau de l'humidificateur ?

    Le manuel utilisateur fourni avec l’humidificateur  indique comment vider ce dernier dans le paragraphe « Nettoyage au domicile : Réservoir d’eau »

     

    Voici un extrait : « Réglez l’humidificateur sur 0, éteindre l’appareil de thérapie, puis laissez refroidir la plaque du réchauffeur et l’eau.

     

    1.AVERTISSEMENT : Avant de retirer le réservoir d’eau, laissez refroidir l’eau et la plaque du réchauffeur de l’humidificateur pendant environ 15 minutes. Une brûlure peut survenir dans les situations suivantes : contact avec la plaque du réchauffeur, contact avec l’eau réchauffée ou contact avec la cuve du réservoir.

     

    Ouvrez la porte de l’humidificateur avec le levier d’ouverture, puis sortez le réservoir d’eau hors de la base de l’humidificateur.

     

    2.Poussez la languette dans le trou du haut du réservoir, en direction de l’avant du réservoir. Sortez délicatement le couvercle du

     

    3. réservoir de la base du réservoir. Éliminez tout reste d’eau hors de la base du réservoir.

     

    Lavez les composants du réservoir au lave-vaisselle (panier supérieur uniquement) ou dans une solution de détergent vaisselle 4. liquide doux dans de l’eau tiède. Lavez délicatement le joint moyen. Rincez les composants à l’eau claire. Essuyez complètement les surfaces inférieure et supérieure des composants. Laissez-les sécher à l’air.

     

    MISE EN GARDE : Utilisez un détergent vaisselle liquide doux uniquement pour le lavage manuel ou au lave-vaisselle.

     

    AVERTISSEMENT : Videz et nettoyez quotidiennement le réservoir d’eau pour empêcher le développement de moisissures et de bactéries. Essuyez complètement le joint. »

     

    Quelle eau utiliser dans l'humidificateur ?

    Dans les manuels d’utilisation patients, Philips préconise l’emploi d’eau distillée. Celle‐ci, exempte de sels minéraux, ne provoque pas de dépôt dans la chambre d’humidification. De ce fait, elle assure une plus grande longévité du matériel, sans aucun impact sur la santé du patient. L’utilisation d’eau déminéralisée permet également d’éviter ces dépôts. Mais de plus en plus souvent, leurs fabricants déconseillent son utilisation dans les dispositifs médicaux. En effet, le procédé de fabrication ne permet pas d’assurer une composition complètement compatible avec son usage dans nos humidificateurs chauffants. Philips déconseille donc formellement l’emploi d’eau déminéralisée. En revanche, le recours à l’eau du robinet est possible, avec l’inconvénient majeur de voir apparaître plus rapidement des dépôts calcaires dans la chambre d’humidification. Ce dépôt est d’autant plus important dans les régions où l’eau est chargée en sels minéraux (calcaire). Enfin, si de l’eau en bouteille est utilisée, Philips recommande l’emploi d’une eau faiblement chargée en sels minéraux (inférieure à 500mg/l).

    Alimentation de l’appareil de PPC (1)

    Je souhaiterais savoir si je peux brancher mon appareil de PPC sur une batterie 12V lorsque je suis en déplacement?

     

    Il est tout à fait possible d'utiliser l’appareil sur une batterie 12 volts. Il faut simplement respecter les mises en garde du manuel patient. Il n’y a pas de nécessité de protection particulière si le câble allume-cigare Philips Respironics est utilisé car celui-ci est équipé d’un fusible.

    Recherche d'un médecin spécialiste (1)

    Je recherche un médecin spécialiste de l'apnée du sommeil pour un examen de dépistage, que dois je faire ?

     

    Comme indiqué sur notre page « Etapes de prise en charge » , la liste des médecins spécialistes de l’apnée du sommeil dans votre région est disponible sur le site officiel de l’Assurance Maladie Améli Direct :

     

    Cliquez sur «Choisir un médecin…»

     

    Choisissez la recherche «Professionnel de santé»

     

    Saisissez la profession «Pneumologue» , voire selon le cas «ORL», «Cardiologue», ou «Diabétologue»

    Recherche d'un prestataire de santé à domicile près du domicile (1)

    Je réside dans le département .. et viens d’être diagnostiqué avec une apnée du sommeil. Pouvez-vous me donner l’adresse d’un prestataire près de chez moi.

     

    Le plus souvent, le médecin spécialiste qui vous prescrira le dispositif de traitement vous orientera vers un prestataire de santé à domicile avec qui il travaille habituellement.

     

    Vous pouvez également choisir vous-même un prestataire de santé à domicile (en consultant par exemple les pages jaunes, dans la rubrique "vente location reparation de materiel medico chirurgical").

     

    En savoir plus sur nos appareils de PPC (7)

    A quoi correspondent les réglages 1 - 2 - 3 de l'A-Flex ?

     

    1, 2 et 3 correspondent au 3 niveaux de relâchement de la pression durant la phase initiale de l’expiration. C’est une souplesse expiratoire conçue pour améliorer le confort de votre traitement et votre tolérance à la pression. Le Niveau 1 relâche moins que le 2 et le 2 moins que le 3. Nous vous invitons à vous reporter au manuel de votre appareil pour plus d’information, ainsi quà vous rapprocher de votre prestataire de santé à domicile.

     

    Qu’est‐ce qu’un appareil de traitement PPC System One ?

     

    Les appareils PPC (pression positive continue) assurent un débit d’air doux et continu tout au long de la nuit et constituent un traitement extrêmement efficace contre le syndrome d’apnées du sommeil. Votre médecin prescrit un niveau de pression afin d’ouvrir les voies aériennes. Ce dernier correspond à la pression que votre appareil est censé délivrer au cours de la nuit. Les appareils sont équipés de diverses fonctions visant à améliorer le confort du patient pendant le traitement.

     

    En savoir plus sur notre appareil de PCC Philips >


    Qu’est‐ce qu’un appareil de traitement à deux niveaux de pression Philips ?

     

    Les appareils de traitement à deux niveaux de pression sont conçus pour délivrer deux niveaux de pression pendant la nuit : un niveau de pression inférieur à l’expiration et un niveau supérieur à l’inspiration. Ces appareils sont parfois prescrits aux patients ayant des difficultés à supporter la pression constante d’un appareil de PPC. La plupart sont équipés de diverses fonctions destinées à améliorer le confort du patient pendant le traitement.


    En savoir plus sur notre appareil à deux niveaux de pression Philips >


    Qu’est‐ce que la fonction de rampe des appareils Philips ?

     

    Cette dernière vous permet de vous endormir à un niveau de pression faible. Vous pouvez choisir la période au cours de laquelle la pression augmente progressivement jusqu’à ce que vous atteigniez le niveau de pression qui vous a été prescrit.


    Qu’est‐ce que la technologie A‐Flex des appareils Philips ?

     

    Technologie unique disponible sur certains appareils de PPC qui réduit légèrement la pression lors de la transition entre l’inspiration et l’expiration, pour un plus grand confort. La technologie A‐Flex permet une respiration plus naturelle qu’avec les appareils standard de traitement par pression positive.


    Qu’est‐ce que la technologie C‐Flex des appareils Philips ?

     

    Technologie qui permet de réduire la pression lors de l’expiration. Vous expirez ainsi plus facilement qu’avec un appareil de PPC standard.

     

    Qu’est‐ce que la technologie B‐Flex des appareils Philips ?

     

    Technologie axée sur le confort qui facilite l’inspiration et l’expiration, sur un appareil de traitement à deux niveaux de pression standard.

    service clientèle

    Vous avez une question ? Toujours là pour vous

    icône brochure

    Besoin d'informations sur les produits ?

    Professionnel du sommeil

    Êtes-vous un spécialiste du sommeil ?

    Références
     

    1. Analyse des données à 30 jours d'utilisation de l'essai sur les préférences patient parrainé par Philips en 2015 (n=98). Les masques prescrits incluent ResMed Swift FX, ResMed Mirage FX, Philips Wisp et ResMed AirFit P10.
    2. Analyse des données à 30 jours d'utilisation de l'essai sur les préférences patient parrainé par Philips en 2017 (n = 80). Les masques prescrits incluent ResMed Swift FX et AirFit P10, F&P Opus et Pilairo, et Philips Nuance et Nuance Pro.
    3. Analyse des données d'août 2017 – Essai sur les préférences patient où n = 85 et les masques prescrits incluent : Resmed Airfit F10 et F20, Respironics Amara View et F&P Simplus.
    4. Le masque est conçu de manière à ne pas toucher l'arête nasale.
    5. DreamMapper est actuellement disponible aux États-Unis, au Canada et dans certains autres pays.

     

    À titre d'information uniquement. Ne remplace pas les indications du médecin.

    Mentions légales


    DreamWear est une gamme de masques fabriqués par Philips et destinés à servir d’interface pour l’application d’un traitement par PPC ou à deux niveaux de pression au cours d’un traitement contre l’insuffisance respiratoire ou le syndrome d'apnées obstructives du sommeil (SAOS). Ce dispositif de classe IIa est un produit de santé réglementé qui porte, au titre de cette réglementation le marquage CE dont l’évaluation de conformité a été réalisée par TÜV. Lire attentivement le manuel de l’utilisateur fourni avec le dispositif, pour une utilisation en toute sécurité.

     

    Date de mise à jour : 01/03/2018

    1. 2015 Philips User Preference Questionnaire, data on file.(1)  Validation des bénéfices du masque DreamWear. Enquête d'évaluation de la satisfaction réalisée en France entre novembre 2015 et mars 2017 avec 300 patients traités par PPC portant le masque DreamWear et 52 médecins

     

    (2) d'Ortho et al. ; Etude de perception d’un appareil de PPC auto de nouvelle génération (N° ISRCTN50028060) ; 2015 ; étude prospective, multicentrique où le patient est son propre témoin (avant-après). Les 107 patients inclus traités par PPC auto-pilotée au minimum 3 heures par nuit (rapport d’observance de la machine) ont testé la PR1 P-Flex pendant 7 jours. 83% des patients préfèrent la PR1 P-Flex à leur PPC antérieure (p<0,001).

     

    (3) Codron F. et al. ; Etude de validation d’une PPC auto avec le mode de confort P-Flex (ISRCTN84084377) ; 2014 ; Les 38 patients inclus ont un SAHOS nouvellement diagnostiqués avec un IAH d’au moins 30/h. Les patients sont appareillés par PPC avec le mode P-Flex. Le traitement par PPC avec la PR1 REMstar auto avec le mode de confort P-Flex a été parfaitement toléré et accepté par les patients tout au long des 3 mois de l’étude. La correction du SAHOS a été parfaitement obtenu par ce mode avec des pressions de traitement moindre et accompagnée d’une diminution significative du score ESE (14 à 6,6-p<0,001).

     

    (4) Valeurs d’émission sonore à deux chiffres déclarées. En conformité avec ISO 4871

    Le niveau de pression acoustique d’émission pondéré A est de :

    • Appareil : 25,8 dB(A) avec une incertitude de 2 dB(A).
    • Appareil avec humidificateur : 27,9 dB(A) avec une incertitude de 2 dB(A).

    Le niveau de puissance acoustique d’émission pondéré A est de :

    • Appareil : 33,8 dB(A) avec une incertitude de 2 dB(A).
    • Appareil avec humidificateur : 35,9 dB(A) avec une incertitude de 2 dB(A).26

    Remarque : Valeurs déterminées conformément au code d’essai acoustique fourni dans la norme ISO 80601-2-70:2015, en utilisant les normes de base ISO 3744 et ISO 4871.

     

    (5) Hardy W. et al. ; Etude naturaliste rétrospective portant sur 172 679 patients, basée sur les enregistrements extraits de la base de données EncoreAnywhere (dates d''inscription sur EncoreAnywhere entre le 1er Mars 2013 et le 1er Janvier 2016) ; Au bout de 90 jours, les patients utilisant DreamMapper ont atteint un taux d’adhésion de 78%, tandis que les patients n’utilisant pas DreamMapper avaient un taux d’adhésion de 63%. Les patients utilisant DreamMapper ont également suivi le traitement pendant 1,1 heure de plus par nuit en moyenne par rapport à ceux n’utilisant pas DreamMapper. DreamMapper a également aidé les patients qui avaient des difficultés au début du traitement. 46% de ceux qui avaient des difficultés et qui ont utilisé DreamMapper ont réussi à devenir assidus en 90 jours, contre seulement 12% pour ceux qui n’avaient pas DreamMapper.

     

    (6) Source : ifworlddesignguide.com/dreamwear-full-face-mask

     

    (7) Nussbaumer Yet al., Equivalence of Autoadjusted and Constant Continuous Positive Airway Pressure in Home Treatment of Sleep Apnea. Chest. 2006 Mar;129(3):638-43.

     

    (8) Ramar K et al, Clinical Practice Guideline for the Treatment of Obstructive Sleep Apnea and Snoring with Oral Appliance Therapy: An Update for 2015. J Clin Sleep Med. 2015 Jul 15;11(7):773-827. doi: 10.5664/jcsm.4858.

     

    (9) "Enquête d'évaluation de la satisfaction réalisée en France entre novembre 2015 et mars 2017 avec 300 patients traités par PPC portant le masque DreamWear et 52 médecins."  [jugé confortable par 38% des patients interrogés, NPS de +19] + [ne laisse pas de traces sur le visage pour 78% des patients interrogés, NPS de +28] + [jugé bien perçu par le conjoint pour 26% des patients interrogés, NPS de +4]