nov. 30, 2022

Etude Future Health Index Philips 2022 : Face aux enjeux de réorganisation du système de santé, le développement de la santé numérique est désormais une priorité pour les établissements de santé

  • 31% des dirigeants d’établissements de santé français considèrent qu’améliorer l’expérience du personnel et répondre à la pénurie de soignants est une priorité absolue.
  • Pour 46% des dirigeants d’établissements de santé français, la télésanté est une priorité d’investissement croissante, malgré des difficultés en matière de compétence et de confidentialité.
  • 81% des dirigeants d’établissements de santé français disent être en train d’investir dans l’IA quand 47% sont en train d’adopter des outils d’analyse prédictive.

Philips, leader des technologies de santé, annonce aujourd’hui les résultats de la septième édition de son étude Future Health Index. Menée auprès de près de 3 000 cadres dirigeants des établissements de soins dans 15 pays, dont 200 en France, cette enquête vise à comprendre les priorités et les difficultés des établissements de santé.

 

Il en ressort que l’exploitation des données de santé, exploitées via des outils fondés sur l’intelligence artificielle ou l’analyse prédictive et des systèmes intégrées, sont au fondement du système de santé de demain.

Après la pandémie, les dirigeants d’établissements de santé réévaluent leurs priorités

Face à la pénurie de soignants, l’amélioration du quotidien du personnel soignant est une priorité de plus en plus assumée pour les directeurs d’établissement de soin. En 2021, seuls 20% des directeurs d’établissements de santé souhaitaient améliorer en priorité la satisfaction et la fidélisation du personnel, contre 31% en 2022.

 

Par ailleurs, la réorganisation de l’offre de soins est désormais un sujet prioritaire pour les dirigeants. Celle-ci pourrait devait être déclinée selon deux modalités : développer l’offre de soins en dehors de l’hôpital (39%) et faciliter la transition vers les soins à distance, y compris la télésanté (27%).

Développer la santé numérique et tirer profit des données grâce à l’IA

La télésanté est désormais un domaine d'investissement clé pour près d'un responsable de la santé sur deux (46%), alors même que seuls 6% des dirigeants considéraient en 2021 que faciliter la transition vers des soins à distance était une priorité.

 

Pour y parvenir, les dirigeants des établissements de santé français, plus encore que leurs homologues, misent progressivement sur l’intelligence artificielle, notamment grâce au plan d’investissement des pouvoirs publics français dans cette technologie : 81% des établissements Français investissent actuellement dans cette technologique , contre 60% à l’échelle mondiale.


Aussi, les dirigeants d’établissement de santé en France ont confiance dans le potentiel des données de santé, ce qui se traduit par un usage concret de celles-ci :,

 

  • 80 % des dirigeants affirment que leur établissement dispose de la technologie numérique de santé nécessaire pour exploiter pleinement les données, contre 68% à l’échelle mondiale.

 

50 % des établissements de santé partagent volontiers leurs données avec des organisations tierces pour des enjeux cliniques, tandis que 46 % le font pour des enjeux opérationnels. Toutefois, malgré cet intérêt, les dirigeants d’établissements de soins identifient clairement les obstacles liés à leur utilisation :

 

  • Un personnel inexpérimenté : trois quarts (76%) déclarent que leur personnel se sent dépassé face à la quantité de données disponible
  • Des données fragmentées : trois quarts (75 %) estiment que les silos de données empêchent leur établissement d'utiliser efficacement les données, contre une moyenne mondiale de 51%.
  • Des infrastructures limitées : Un quart (25 %) des dirigeants français déclarent que les limites des infrastructures numériques entravent une utilisation plus avancée des données. La même proportion affirme que le manque d'outils adéquats et de services de cloud computing pénalise un traitement plus avancé des données.
  • Un enjeu juridique : Un quart (24%) affirment que les problématiques liées à la règlementation en matière de données ne sont pas suffisamment adressées.

 

Pour conduire la transition technologique des établissements de santé, leurs dirigeants assurent qu’un partenariat avec une entreprise de technologies médicales permet de répondre aux questions juridiques et règlementaires (31%) ainsi qu’aux enjeux d’intégration des systèmes technologiques (30%) et de formation du personnel (30%).

Adopter des outils d’analyse prédictive à condition de développer un cadre juridique

Environ la moitié (47%) des dirigeants des établissements de santé en France disent être en train d’adopter des technologies fondées sur l’analyse prédictive, ce qui est supérieur à la moyenne mondiale de 32%.

 

Les avantages perçus de cette technologie sont multiples :

  • Optimiser la gestion des enjeux de santé publique (84% en France, contre 69% à l’échelle mondiale)
  • Améliorer l’expérience du personnel (81% en France, contre 70% à l’échelle mondiale) et l’expérience des patients (80% en France, contre 72% à l’échelle mondiale).
  • Réduire les inégalités de santé (78% en France, contre 68% à l’échelle mondiale).

A propos du rapport Future Health Index

Depuis 2016, Royal Philips a mené des recherches afin de déterminer si les pays étaient prêts à relever les défis mondiaux en matière de santé et à mettre en place des systèmes de santé efficaces et efficients.

 

En 2022, le Future Health Index se concentre sur la façon dont les dirigeants se recentrent désormais sur les priorités et les initiatives qui ont été mises en suspens pendant la pandémie. Ils intègrent de plus en plus les données, les outils d'analyse avancés et l'intelligence artificielle pour répondre aux défis opérationnels et cliniques et pour améliorer leur capacité à fournir des soins à l'intérieur et à l'extérieur des établissements hospitaliers traditionnels. La pandémie étant désormais loin, ils cherchent maintenant à tirer parti de leurs capacités technologiques croissantes dans diverses directions. Qu'il s'agisse de repenser la quantité de soins à prodiguer dans un établissement de santé ou d'étendre les initiatives de responsabilité sociale et de développement durable, la technologie donne aux dirigeants d’établissements la possibilité d'exécuter des stratégies personnalisées pour répondre aux besoins exacts des populations environnantes.

 

A propos de cette étude, Jan Kimpen, Directeur médical Philips, précise : « Au cours des deux dernières années, la pression sur le secteur médical a été implacable. La pandémie a continué à mettre à l'épreuve les ressources, les systèmes et l’offre de soins à tous les niveaux et dans chaque pays du monde. Aujourd'hui, alors que nous sortons de la pandémie, nous voyons les dirigeants d’établissements prendre un nouveau départ - en se recentrant sur des priorités nouvelles ou existantes, allant de la la pénurie de personnel à l'extension de l’offre de soins, en passant par l'exploitation des big data et l’ analyse prédictive, alors qu'ils naviguent dans les nouvelles réalités de la gestion médicale ».

 

Afin de fournir une compréhension holistique des systèmes de de santé actuels dans le monde, l'étude sur laquelle se fonde le Future Health Index 2022 intègre des informations tirées d'une enquête quantitative et d'une série d'entretiens qualitatifs menés dans le monde entier.

 

Pour plus de détails sur la méthodologie sur Future Health Index et accéder au rapport complet de 2022, rendez-vous sur le lien suivant : https://www.philips.fr/a-w/about/news/future-health-index/reports/2022/healthcare-hits-reset

Cliquez ici pour en lire plusAfficher moins

À propos de Royal Philips

Royal Philips (NYSE: PHG, AEX: PHIA) est une entreprise leader en technologies médicales dont la mission principale est d’améliorer la santé des personnes au travers de solutions et services autour du Continuum de soin : Mode de vie sain, Prévention, Diagnostic, Traitement et Soins à domicile. Philips utilise des technologies de pointe et s’appuie sur les retours cliniques et les consommateurs pour concevoir des solutions intégrées. Basé aux Pays-Bas, l'entreprise est leader dans l'imagerie diagnostique, la thérapie guidée par imagerie, le monitorage patient et l'informatique clinique, ainsi que dans le bien-être, la santé personnelle et les soins à domicile. Philips a réalisé, avec son portefeuille de solutions Santé et Bien-être, un chiffre d’affaires de 17,3 milliards d'Euros en 2020, emploie environ 77 000 salariés et propose ses produits et services dans plus de 100 pays ».

Cliquez ici pour en lire plusAfficher moins

Topics

Contacts

Alice Robineau

Elise Decenciere

PR Manager Philips France

Tel: +33 6 49 20 18 50

You are about to visit a Philips global content page

Continue

You are about to visit the Philips USA website.

Je comprends

Media assets

Doctor talking to patient

Two clinicians reviewing patient materials

Two clinicians reviewing patient materials

Share on social media

You are about to visit a Philips global content page

Continue

You are about to visit the Philips USA website.

Je comprends

Notre site s'affiche mieux sur la dernière version d'Microsoft Edge, Google Chrome ou Firefox.