Intervention coronarienne percutanée

Intervention coronarienne percutanée

Les interventions complexes comme l’occlusion totale chronique, le traitement des bifurcations et la coronaropathie pluritronculaire nécessitent des temps d’intervention longs, ce qui peut augmenter l’exposition aux radiations pour le personnel et les patients. La diminution de l’épaisseur des mailles rend les stents moins radio-opaques et plus difficiles à visualiser. La nécessité de préserver une qualité d’image satisfaisante tout en empêchant une néphropathie liée au produit de contraste est essentielle.