Sommeil et objets connectés

Les objets connectés et les applications santé sont furieusement tendance depuis quelques mois. On parle aussi de l’Internet des objets: une montre connectée, des lunettes connectées, ou par exemple des chaussures de sports connectés. Tous les domaines de la vie courante sont concernés. La santé n’échappe bien évidemment pas à cette nouvelle vague de modernité. Et notre sommeil, pierre angulaire d’une bonne hygiène de vie, a inspiré ingénieurs et concepteurs informatiques.

Un objet connecté est un objet électronique sans fil capable de partager des informations avec un ordinateur, une tablette ou un téléphone portable et ainsi créer un réseau d’informations facilement échangeables. Progrès ou gadget, les objets ont eux aussi leur univers, leur vie propre! Peuvent-ils tous nous rendre en meilleure santé?

Un large éventail
Difficile de les citer tous. Entre les balances intelligentes et les réveils matin subtils, de plus en plus d’objets du quotidien collectent des informations, agissent en fonction, détectent des anomalies. L’un des tout premiers objets dit connectés fut le pilulier électronique. Le médecin pouvait, et peut encore ainsi suivre la bonne ou la mauvaise application d’un traitement. Autre exemple le réveil-matin. La dernière génération est aujourd’hui capable de suivre et de donner des indications sur le déroulement de votre sommeil chaque nuit, pour vous réveiller le matin au meilleur moment, c’est-à-dire pendant une phase de sommeil léger! Même le téléphone portable fait de la E-santé! Enfin nos habitations ont elles aussi suivi le mouvement. Vivre et dormir dans une pièce ni trop chaude, ni trop fraiche, ni trop humide ou pas assez, c’est compliqué mais essentiel à une bonne nuit de sommeil! Il est possible aujourd’hui de connecter son thermostat à des capteurs pour que la température de la maison se règle en fonction des heures de sommeil. La température baisse lorsque l’on s’endort et elle remonte pour le réveil. Les taux d’humidité sont aussi surveillés. Tout est contrôlable via son téléphone.

Gadgets?
Quand on parle de santé et de bien être, cela peut être vague. Assez vague pour que certains objets ou applications soient au mieux un gadget amusant, au pire une perte de temps et d’argent. Le marché évolue très rapidement et il doit être surveillé. Il existe en ligne des sites d’évaluation des objets et applications. Des médecins et des patients ont ainsi passé au crible près de 8000 applications. Seules 504 ont été jugées utiles! Moins de 10%! Alors méfiez vous et renseignez vous bien avant tout achat puisque la plupart des applications n’ont pas été validées cliniquement.

Outil de prévention
Dans cette minorité d’objets et d’applications, il y a des outils efficaces de prévention des troubles du sommeil. Au moment du coucher, bracelet connecté au poignet, un bouton permet de démarrer la connexion. Au réveil, il suffit d’allumer son téléphone pour retrouver de nombreuses informations : description des différentes phases de sommeil, réveils nocturnes. Si l’objet connecté met en lumière une anomalie, cela encourage à consulter un médecin. Attention ces bracelets ne sont en aucune manière un polygraphe ou un polysomnographe, deux tests du sommeil mis en place dans un cadre médical strict. Si votre bracelet détecte quelque chose, consultez votre médecin. Lui seul est habilité à proposer ces tests médicaux du sommeil pour confirmer ou infirmer un trouble.

Il y a encore quelques années, les objets connectés étaient un fantasme de futuriste avide de technologie. Aujourd’hui c’est bel et bien une réalité. Il y a bien évidemment de nombreux gadgets, mais dans le domaine de la santé et du sommeil, certains objets surveillent nos nuits et nous alertent en cas de problème. Les troubles du sommeil sont souvent détectés tardivement alors toute prévention est la bienvenue. En revanche seul un médecin peut poser un diagnostic et mettre en place un traitement.

Par Karima Mourjane