Sommeil et Medicaments

Peut-on vraiment lutter contre les troubles du sommeil grâce aux médicaments ?

 

Les deux grandes pathologies auxquelles le corps médical est le plus confronté sont l’insomnie et l’apnée du sommeil.
 

Et à chaque trouble du sommeil son traitement. Il est impératif de consulter son médecin pour faire le bon diagnostic et mettre en place la meilleure solution.

 

L’apnée du sommeil, une fois diagnostiquée se traite avec une machine délivrant une pression positive à l’aide d’un masque. Grâce à une petite turbine, l’appareil envoie de l’air dans les voies aériennes supérieures afin de les ouvrir complètement. Le traitement est mécanique.
 

L’insomnie quant à elle peut être traitée par les médicaments.

Les plus connus font partie de la grande famille des benzodiazépines. Ils agissent directement sur le système nerveux central en facilitant l’action de certains neurotransmetteurs.
 

Ce sont des médicaments dits hypnotique, à prendre au coucher pour s’endormir rapidement. Leurs effets varient selon le type de molécule et le moment de la prise dans la journée: sédative, amnésiante, myorelaxante, anxiolytique. Au fil du temps ces produits ont évolué. Aujourd’hui il respecte mieux la structure du sommeil tout en préservant un éveil de qualité pendant la journée.

 

Ces somnifères doivent toutefois être utilisés dans un temps limité au maximum 4 semaines afin d’éviter toute accoutumance. Pour les insomnies occasionnelles ou transitoires, le médecin peut prescrire un traitement quotidien pendant deux à trois semaines. La prise médicamenteuse sera adaptée selon votre profil d’insomniaque par votre médecin. Parfois l’insomnie est liée à un événement ponctuel comme une journée importante, stressante ou à rythme de vie défavorable. Certains connaissent l’angoisse du dimanche soir transformant l’insomnie en problème hebdomadaire. C’est important de bien s’écouter pour adapter la prise de médicament.

Dans le cas d’une insomnie sévère, qui dure des mois parfois même des années, la prise de médicaments est problématique. Il faut alors chercher en profondeur les raisons de l’insomnie. Souvent la dépression et l’anxiété sont les causes de ces nuits blanches. Une prise en charge psychologique et une thérapie peuvent résoudre le trouble.

Pour les personnes de plus de 55 ans, le médecin peut proposer un traitement à base de mélatonine.
 

C’est l’hormone du sommeil. Le cerveau commande sa production dès qu’il fait nuit. Et aujourd’hui, on l’a retrouve en pharmacie! Au-delà de 55 ans la production de mélatonine fait souvent défaut. Ce traitement permet de réduire l’insomnie en synchronisant l’horloge interne. Son efficacité est certes moindre, comparée aux somnifères classiques, mais il a l’immense avantage de n’entrainer aucune dépendance et d’avoir peu d’effets secondaires.

D’autres médicaments, homéopathiques, à base de plantes, ou d’oligoéléments existent. Vendus sans ordonnance, ils sont utilisés pour des troubles mineurs du sommeil. Toutefois leur efficacité n’a pas été validée par des études scientifiques reconnues.

 

By Karima Mourjane