Sommeil et Femmes

Entre une volonté d’égalité légitime et une société qui évolue très vite, les hommes et les femmes n’ont jamais été autant comparés. Force est de constater que si l’égalité prévaut en général, physiologiquement, un monde sépare les deux sexes! Et le sommeil n’échappe pas à la règle. Nous nous intéressons ici au sommeil des femmes et à ses caractéristiques. Y’a t’il « un sommeil féminin »? Quelles sont les conséquences d’un manque de sommeil sur l’organisme? Tout ce qu’il faut savoir.

Votre médecin vous le dira, une bonne nuit de sommeil doit en moyenne durer 7 à 8 heures selon les individus. Entre les petits et les gros dormeurs, il peut y avoir trois heures de différence par nuit. Entre les hommes et les femmes, il existe aussi des disparités. La répartition des stades n’est pas la même : le stade 1 de sommeil léger est plus court chez les femmes mais les stades 3 et 4 de récupération sont plus longs. Le sommeil des femmes est donc en général moins fractionné et plus efficace. Mais d’autres paramètres sont en jeu.

Le bal des hormones
Le sommeil évolue tout au long de la vie en fonction des étapes de la vie d’une femme. Cycle menstruel, syndrome prémenstruel, grossesse, ménopause, maternité. Les hormones sont le chef d’orchestre de tous ces événements et les nuits peuvent être chamboulées à chaque fois.
Pendant la grossesse, le sommeil est souvent perturbé. Pendant le 1er trimestre, fatigue et somnolence sont au rendez-vous puis laissent souvent place à l’insomnie lors des deux autres trimestres. L’acupuncture est une solution de plus en plus proposée. Après la naissance, les nuits difficiles continuent…! Les mères sont plus sollicitées donc plus perturbées par les réveils nocturnes.
Autour de la cinquantaine, vient la ménopause. Elle entraîne une baisse de la progestérone, dont le rôle est capital dans le cycle du sommeil. Les femmes voient souvent le syndrome d’apnée du sommeil apparaître à ce moment là. On pense souvent que ce trouble ne touche que les hommes. À cause de cette idée reçue, de nombreuses femmes ne vont pas consulter.
Votre médecin traitant ou un médecin spécialisé peuvent vous aider à gérer ces périodes.

Qui dort le plus?
En 2013, une étude américaine a examiné de près le sommeil des hommes et des femmes pour répondre à une question : ont-ils besoin de la même quantité de sommeil? Leur conclusion est sans appel: les femmes ont généralement besoin de plus de sommeil. L’explication est à chercher dans cette fameuse légende urbaine : oui, les femmes font plus de choses à la fois, elles sont multitâches. Leur cerveau est donc sollicité de manière intensive et nécessite alors plus de repos. C’est pendant le sommeil que le cerveau se régénère et logiquement, plus le cerveau est utilisé tout au long de la journée, plus la récupération doit être importante. Tout se passe dans le cortex. C’est une zone du cerveau liée à la pensée, à la mémoire et au langage. Extrêmement sollicité; tout au long de la journée, le cortex « s’auto-répare » pendant la nuit lors des phases de sommeil profond dit réparateurs. Si vous ne pouvez pas augmenter la durée de vos nuits, pensez à la sieste, sans dépasser les 30 minutes. Les conséquences du manque de sommeil.

Les conséquences du manque de sommeil
Une autre caractéristique du sommeil des femmes, c’est la difficulté à encaisser une mauvaise nuit. Les femmes supportent beaucoup moins bien cela que les hommes. Les chercheurs américains ont observé, une propension; plus grande à la fatigue, la déprime, l’irritabilité. Moins de sommeil c’est aussi un risque plus important de développer des maladies cardio-vasculaires.

Une autre étude s’est penchée sur les liens entre le sommeil et la santé de la peau. Les dermatologues ont mis en lumière ce lien : le manque de sommeil entraîne une dégradation de la qualité de peau et une accélération des processus internes de vieillissement : plus de ridules, moins d’élasticité. La peau perd aussi sa capacité à bien récupérer après une exposition au soleil. Cette étude est la première à relier sommeil et qualité de peau. En revanche elle n’a été réalisée que sur les femmes. L’étude concernant les hommes et leur peau est à suivre.

Et si le secret de la beauté et de la longévité était dans le sommeil? Toutes les études semblent le confirmer. Alors à toutes les étapes de la vie, veillez à bien vous écouter pour pouvoir réagir en cas de problème de sommeil. Il existe des solutions pour tous ces moments.

Par Karima Mourjane