Sommeil et Examens

Pour des millions d’étudiants, lycéens ou collégiens, c’est la dernière ligne droite avant le jour J. La période des examens approche et les révisions vont bon train! Entre le stress, les derniers cours, et le bachotage, ces quelques semaines peuvent être difficile pour le corps, physiquement et psychologiquement. Pour traverser cet étape incontournable le plus sereinement possible, un conseil simple : dormir!

Concentration et mémoire, voilà ce que recherche tout étudiant pour réviser au mieux et ainsi réussir ses examens. Aujourd’hui tout le monde s’accorde à dire que le sommeil permet à la mémoire de se construire, à l’organisme de se reposer et ainsi démarrer au mieux une nouvelle journée.

Mémoire
Pendant la nuit, le corps se repose mais le cerveau lui, travaille à sa manière. Deux zones y sont capitales pour la mémorisation : l’hippocampe et le néocortex. Les informations mémorisées à l’éveil sont activées au niveau de l’hippocampe pendant le sommeil. Cette activation stimule le transfert de ces informations vers le néocortex pour une mémorisation à plus long terme. Le sommeil permet donc de consolider les apprentissages de la journée.
Pendant les révisions, ce processus est encore plus dynamique. Des chercheurs ont observé ces zones activées durant le sommeil sur des rats à l’aide d’électrodes intracrâniennes. Une autre étude a été menée pour prouver que le sommeil consolide bien la mémoire. Les chercheurs ont demandé à deux groupes de personnes de retenir une série de mots. Les sujets du premier groupe ont dormi normalement quand les autres n’ont pas du tout dormi. Le résultat est sans appel. Sans sommeil, les participants ont eu bien du mal à restituer la série de mots.

A éviter
Pendant cette période de révisions les fausses bonnes idées sont légion! La classique nuit blanche pour apprendre plus de leçons est complètement contre-productive. C’est le meilleur moyen de provoquer des troubles de la vigilance, de la concentration, de l’humeur.

Pour ceux qui décident de dormir, écouter une cassette pendant le sommeil est de la même manière, tout à fait inutile. C’est une idée reçue qu’il faut oublier! Il vaut mieux réviser juste avant de dormir, le cerveau va retravailler les informations apprises pendant la nuit.

Prendre des médicaments pour tenir le coup, est aussi à éviter. Si ce sont des excitants, ils vont en effet permettre de maintenir l’éveil. Mais cela va perturber le sommeil voire entrainer des insomnies. A l’inverse méfiez vous des somnifères si vous avez des difficultés d’endormissement surtout si vous n’en avez jamais pris. Vous pouvez dérégler le rythme de votre sommeil.

Conseils pratiques
Commencez d’abord par vous lever avant 8 heures. Le matin est le moment de la journée où l’activité intellectuelle est la plus vive. De plus c’est un moyen de ne pas perdre le rythme une fois les cours terminés et ainsi éviter la panne de réveil le jour J. Pour cela couchez vous tôt! Surtout que le sommeil en début de nuit est plus réparateur que le sommeil en fin de nuit.
Si un bon sommeil est nécessaire il n’est pas suffisant, il faut aussi maintenir une bonne hygiène de vie.
› Manger équilibré en privilégiant les sucres lents.
› Eviter de boire trop de café.
› Faire de l’exercice et de la méditation.
Pour être au top, faites un planning dans lequel vous intégrez tous ces points dans votre organisation. Et n’oubliez pas d’y noter les moments de sommeil ou de sieste, comme faisant partie intégrante du programme de révision.

Dormir ou travailler, un dilemme connu de tous les étudiants! Pourtant le choix ne doit pas être compliqué. Sacrifier son sommeil est une tentation dont il faut se soustraire! Pour réussir au mieux les épreuves de vos examens : dormez ET travaillez! Ecoutez votre corps et votre esprit pour trouver le bon équilibre.


*Biasing the content of hippocampal replay during sleep, Daniel Bendor & Matthew A Wilson.

Writter : par Karima Mourjane