Sommeil et Animaux

La France est championne d’Europe en la matière: près de 63 millions d’animaux nous tiennent compagnie. Sur le podium, les poissons arrivent en tête. Ils sont presque 35 millions à orner nos étagères. Puis viennent les chats et les chiens, au nombre de 20 millions en tout. Si les compagnons marins ne troublent pas nos nuits, il en est tout autre des bêtes à poils ! Mauvaise nouvelle pour les amoureux des animaux à quatre pattes. 

 

Les français sont de plus en plus attachés à leurs animaux de compagnie. Le marché de leur alimentation et de leur habillement explose. Ils ont même pour certains un psychologue et une assurance ! Ils font partie intégrante de la famille à tel point qu’on les retrouve parfois dans le lit.

 

Des nuits agitées

Il est tentant, surtout avec un chaton ou un chiot, de dormir avec son animal de compagnie. On voudrait prolonger l’affection qu’on leur porte pendant la nuit. Pourtant ils peuvent parfois perturber le sommeil…et inversement ! Lorsque par exemple vous ronflez ou que vous bougez, votre animal peut se réveiller, faire lui-même du bruit, vous mordillez ou vous griffez. En fait vous vous réveillez l’un l’autre. 

 

Les maîtres décrivent aussi l’excitation nocturne chez leurs animaux: il y a ceux qui jouent dans la maison, d’autres miaulent ou aboient, certains grattent aux portes pour entrer ou pour sortir… 

 

L’autre risque provient des réactions allergiques provoquées par les poils, la salive, la sueur des animaux. Le lit est déjà un nid à bactéries et acariens. La présence du chien ou du chat augmente donc le risque de déclencher ce que l’on appelle une rhinite allergique. Le système immunitaire va répondre à cette agression extérieure que sont ces agents pathogènes. L’organisme réagit par l’inflammation des voies aériennes et des tissus du nez. Cela entraine une production de mucus qui vient congestionner la gorge et le nez. Résultat, vous toussez et éternuez pendant la nuit. 

 

Chacun son lit

Aux Etats-Unis, un établissement de soins s’est penché sur la question en interrogeant une centaine de patients souffrant de troubles du sommeil. 10% d’entre eux ont affirmé que leurs animaux de compagnie nuisent à leur sommeil. La moitié de ces personnes ont même plusieurs animaux. Ils ont cité leurs chiens, leurs chats mais aussi leurs oiseaux ! 

 

Pour préserver ses nuits, une seule solution: évitez de dormir avec son animal. Installez le confortablement en dehors de la chambre à coucher. Si les (mauvaises) habitudes sont déjà prises, le changement ne se fera pas en une nuit. Demandez conseil à votre vétérinaire. Eduquer son animal de compagnie n’est jamais trop tard. A noter qu’un animal qui s’est bien dépensé durant la journée dormira bien mieux au cours de la nuit. 

 

L’attachement que l’on ressent envers son animal de compagnie peut être très fort. Certains parlent même de « calino-thérapie» ! En effet cohabiter avec des animaux est une source de bonheur et comble parfois la solitude. Mais quand c’est l’heure de dormir, chacun son espace ! Vous vous retrouverez d’autant mieux le lendemain matin ! 

 

Sources

 

http://newsnetwork.mayoclinic.org/discussion/are-your-pets-disturbing-your-sleep-youre-not-alone-mayo-clinic-study-finds/ 

 

http://www.facco.fr/IMG/pdf/PAFF2014_-_communique_de_presse.pdf  

 

Par Karima Mourjane