Merci de vous être enregistré. Nous vous souhaitons une bonne lecture.

optimazing-patient-screenshot

Double Couche#12 : Cas cliniques - Collection 2020

 

Découvrez dans ce numéro spécial, 36 cas cliniques qui démontrent la pertinence et l'efficacité de l'imagerie scanner à détection spectral pour les explorations en oncologie, urgences et cardiologie.​

optimazing-patient-screenshot

Double Couche#11 : une nouvelle modalité en imagerie qui garde tous les avantages connus du scanner

 

« Par la simplicité d'utilisation, l'IQon nous ouvre des nouvelles méthodes d'analyse. » 

Dr Salim Si-Mohamed, HCL Lyon

optimazing-patient-screenshot

Double Couche #10 : Les poumons SARS Cov2

 

« Grâce à cette imagerie quantitative, nous sommes capables de modifier notre prise en charge thérapeutique.»

Dr Mateu, GHT Nord Ardennes

optimazing-patient-screenshot

Double Couche #9 : IQon & Deep learning

 

« Il y a de grands espoirs que l'IA donne de meilleurs réultats que l'analyse humaine dans le domaine spectral. » 

Professeur Loïc Boussel, HCL Lyon

optimazing-patient-screenshot

Double Couche #8 : Retour aux urgences

 

« Un scanner abdominal spectral à la phase portale est moins irradiant qu’un scanner en mode conventionnel.»

Pr Etienne Danse, UCL, Bruxelles

optimazing-patient-screenshot

Double Couche #7 : L’IQon dans un GIE

 

«Cette nouvelle imagerie pourrait réorienter certaines indications pour soulager les IRM.»

Dr François Notari, GIE Imagerie Médicale Sud Normandie, Alençon

optimazing-patient-screenshot

Double Couche #6 : L’IQon dans un GHT

 

« Un projet d’offre graduée de soins en radiologie dans un parcours de soins du patient. »

Dr Philippe Cart, GHT Nord Ardennes

optimazing-patient-screenshot

Double Couche #5 : Spécial scanner oncologie

 

« Un outil qui fournit des données quantitatives, reproductibles et standardisées.»

Pr Celso Matos, Fondation Champalimaud, Lisbonne

optimazing-patient-screenshot

Double Couche #4 : Spécial scanner d’urgences

 

«L’accès aux données spectrales chez tout patient est un atout indéniable pour l’utilisation optimale de cette technique.»

Pr Emmanuel Coche, UCL, Bruxelles