Quelques faits

Pour combattre les croyances sur le syndrome d’apnées obstructives du sommeil

Explications du Dr Teofilo Lee-Chiong
Directeur des Affaires Médicales Globales, Philips Sleep Respiratory Care

Etre atteint d’un syndrome d’apnées obstructives du sommeil comporte-t-il des risques ?

Croyance

Le ronflement n’est qu’une nuisance sonore n’ayant aucune conséquence d’ordre médical.

Fait

Le ronflement est un facteur de risque des apnées obstructives du sommeil. S’il n’est pas traité, il peut avoir des conséquences sur la santé à court et long terme.

Croyance

Le syndrome d’apnée obstructive du sommeil (SAOS) est un trouble médical sans risque.

Fait

Le SAOS non-traité peut augmenter le risque d’hypertension, de maladies cardiovasculaires, de crises cardiaques, d’AVC et d’accidents de la route et de travail liés à la fatigue. Le SAOS peut même être mortel s’il n’est pas traité.
Hypertension artérielle
Maladies cardiovasculaires
Crise
cardiaque

Accidents vasculaires cérébraux (AVC)
Accidents

Quels sont les profils à risque ?

Croyance

Les adultes ayant subi une amygdalectomie au cours de leur enfance ne peuvent pas souffrir d’apnée du sommeil.

Fait

Même si on vous a enlevé les amygdales, vous pouvez développer un syndrome d’apnée obstructive du sommeil à l’âge adulte.

Croyance

Je ne dors jamais sur le dos, j’ai donc peu de chances de souffrir d’apnée du sommeil.

 

Fait

Une apnée du sommeil peut se développer quelle que soit votre position de sommeil.

Croyance

Seuls les hommes obèses d’âge mûr souffrent d’apnée du sommeil.

 

Fait

L’apnée du sommeil touche les hommes, les femmes et les enfants de tous poids et tous âges.

Un adulte sur cinq souffre d’un syndrome d’apnée obstructive du sommeil au moins léger.

*Young T. et al. Epidemiology of obstructive sleep apnea: a population health perspective. AJRCCM 2002;165:1217-1239.

Comment pose-t-on un diagnostic ?

Croyance

Une simple mesure du taux d’oxygène dans le système sanguin suffit à diagnostiquer un syndrome d’apnée obstructive du sommeil.

Fait

Le diagnostic d’une apnée du sommeil requiert également de mesurer l’activité cérébrale, la respiration, les mouvements des muscles et des membres et l’émission sonore.

Croyance

La seule manière de poser un diagnostic d’apnée du sommeil est d’aller dans un laboratoire de sommeil.

Fait

Si votre état de santé le permet, le diagnostic peut être réalisé à votre domicile avec un appareil ambulatoire.

Croyance

Je ne pense pas que j’arriverai à dormir dans un laboratoire de sommeil.

 

Fait

Même si beaucoup de gens ont cette crainte, la plupart arrivent à s’endormir dans un laboratoire de sommeil.

Les différents types de masques

Croyance

Un masque naso-buccal pour le traitement par PPC est toujours mieux qu’un masque nasal.

Fait

Pas nécessairement. Les fuites sont plus fréquentes avec un masque naso-buccal.
Ce modèle nécessite également une pression de traitement supérieure, qui peut rendre plus difficile l’acceptation du traitement. Pour de nombreuses 
personnes ne respirant pas par la bouche, un masque nasal suffit. Et s’ils respirent par la bouche, l’ajout d’une mentonnière au masque nasal est une alternative.

Croyance

Quand je porte un masque PPC, je suis repoussant(e).

 

Fait

Une étude récente a montré que les patients traités par PPC sont plus séduisants que ceux qui ne sont pas traités. Une bonne nuit de sommeil dans la même chambre que votre conjoint vaut bien le port du masque.

Croyance

Le même masque convient à tous les patients.

Fait

Tous les visages sont uniques. Il est important de trouver le masque qui vous convienne et qui soit efficace. 

Comprendre les dispositifs PPC

Croyance

La plupart des personnes à qui un dispositif PPC est prescrit ne l'utilise pas.

Fait

Les progrès accomplis dans le domaine des masques, des appareils et des outils d’accompagnement aident ceux qui rencontrent des difficultés avec leur traitement à devenir des utilisateurs réguliers des dispositifs PPC.

Croyance

Il est difficile de dormir avec une machine PPC en raison du bruit qu'elle émet.

Fait

Les nouveaux progrès technologiques permettent maintenant de proposer des machines PPC beaucoup plus silencieuses.

Croyance

Tous les dispositifs PPC sont les mêmes.

Fait

Les fonctionnalités varient d'un dispositif PPC à l'autre: pression fixe ou variable, technologie d'évacuation de la pression, humidification. Trouvez celui qui vous convient le mieux.

Comprendre le traitement

Croyance

Les utilisateurs de PPC meurent immédiatement en cas de panne de courant.

Fait

Absolument pas ! Tous les masques sont conçus pour vous laisser respirer l’air ambiant si le dispositif s’arrête de fonctionner.

Croyance

Je suis trop âgé(e) pour commencer un traitement par PPC.

 

Fait

On n’est jamais trop âgé pour commencer à profiter des bienfaits du traitement de l’apnée du sommeil.

Croyance

L’oxygénothérapie est aussi efficace que la PPC chez les patients souffrant de syndrome de l’apnée obstructive du sommeil.

Fait

C’est faux. Contrairement à l’oxygénothérapie, la PPC respecte les pauses de votre rythme respiratoire. Dans certains cas, l’oxygénothérapie peut être prescrite en association avec une PPC.

Croyance

Boire de l’alcool avant d’aller au lit améliore le sommeil.

Fait

L’alcool vous permettra de vous endormir plus vite mais il réduira la phase de sommeil paradoxal essentielle à votre repos. La consommation d’alcool peut même éventuellement empirer les symptômes d’apnée du sommeil.

Croyance

Une perte de poids peut suffire à soigner mon syndrome d’apnées obstructives du sommeil.

Fait

Cela peut y contribuer mais comme l’obésité n’est pas l’unique cause de l’apnée du sommeil, il se peut que le traitement par PPC reste nécessaire quel que soit votre poids.

Retrouvez votre énergie et votre joie de vivre. Répondez à un simple questionnaire et découvrez si vous êtes atteint d’apnée du sommeil. Retrouvez également toutes les informations sur les étapes de prise en charge de l’apnée du sommeil.

   

 

Mentions légales

 

DreamWear est un masque destiné à servir d’interface patient dans l’application d’une thérapie PPC pour le traitement du Syndrome d’Apnées Obstructives du Sommeil (SAOS) ou à deux niveaux de pression pour le traitement de l'insuffisance respiratoire. Le système DreamStation est destiné à délivrer un traitement par pression positive pour le Syndrome d’Apnées Obstructives du Sommeil (SAOS) aux patients de plus de 30 kg à respiration spontanée. L’appareil est conçu pour être utilisé à domicile ou en milieu hospitalier/ institution. Ces DM de classe IIa sont des produits de santé réglementés, qui portent, au titre de cette Réglementation, le marquage CE, dont l’évaluation de conformité a été réalisée par TÜV. Lire attentivement le manuel de l’utilisateur fourni avec le dispositif, pour une utilisation en toute sécurité.

 

Fabricant : Philips - 1001 Murry Ridge Lane - Murrysville - PA 15668 - États-Unis
Mandataire Européen (EC REP) : Respironics Deutschland - Gewerbestrasse 17 - 82211 Herrsching – Allemagne

 

Date de création : 18/05/2016