"Le futur est déjà là, il n’est simplement pas bien réparti."

 

Tom Savigar, Senior Partner, The Future Laboratory, Londres

Les valeurs et besoins humains ont toujours été sujets au changement. Cependant, ces dernières années, les tendances semblent se succéder toujours plus vite. Il existe une demande croissante pour une technologie toujours plus avancée, mais l’on observe en même temps un besoin d’authenticité, d’intimité et de naturel. Les entreprises et institutions devront non seulement suivre attentivement ces évolutions, mais aussi proposer de nouvelles solutions aux problèmes d’aujourd’hui et de demain. Quelle tendances importantes observons-nous?
Le monde est en constante évolution. Il existe de nouvelles ‘communautés’ de consommateurs, qui ont des besoins extrêmement spécifiques et qui échangent volontiers leurs expériences. C’est pourquoi les entreprises doivent anticiper de manière plus diverse et personnelle les désirs changeants de groupes d’individus toujours plus fragmentés. De même, les modèles marketing, qui traitaient principalement de masses, deviennent de moins en moins pertinents.

“En 2020, il y aura dans le monde plus de 2 milliards de personnes de plus de soixante ans.”

Identités en mutation et nouvelles valeurs

La notion ‘d’identité’ possède aujourd’hui une toute autre portée qu’il y a une ou deux décennies. De nos jours, les gens définissent leur identité en grande partie seuls. 68% de l’ensemble des utilisateurs d’Internet partagent volontairement des informations avec les autres afin de donner une image de qui ils sont. La composition et la répartition de la population mondiale (232 millions de personnes ne résidant pas dans leur pays de naissance) conduisent également à de nouvelles interprétations de la notion ‘d’identité’. Encore quelques changements profonds: en 2020, il y aura dans le monde plus de 2 milliards de personnes de plus de soixante ans. En 2028, les femmes contrôleront 75% de l’ensemble des revenus disponibles.

Nous voyons apparaître depuis un certain temps de nouvelles formes économiques et méthodes d’échange. La ‘monnaie’ traditionnelle n’est pas la seule manière d’exprimer une valeur. Nous avons déjà vu l’apparition de ‘la consommation collaborative’ et de devises P2P. La possession est de moins en moins importante et l’accent repose avant tout sur l’utilisation et la disponibilité. En 2015, 29% de l’ensemble des voitures achetées l’étaient par des crédits-bails de ‘millennials’.

“43 % des consommateurs interrogés ont admis vouloir se corriger d’eux-mêmes en contrôlant leurs habitudes personnelles.”

Partage de données

Les données personnelles et la bonne volonté des gens de partager celles-ci sont toujours plus importantes lors de la prise de décisions. 43 % des consommateurs interrogés ont admis vouloir se corriger d’eux-mêmes en contrôlant leurs habitudes personnelles. Nos interactions sont de plus en plus axées sur les données, et la vie privée constitue de moins en moins un problème. La biométrie et l’intelligence artificielle deviennent aussi plus importantes. Il est même concevable que, dans un futur proche, nous recherchions nos partenaires idéaux à l’aide d’une application.

La marque traditionnelle ne garantit plus une certaine valeur. 73 % de la population n’en perdrait pas le sommeil si demain, toutes les marques venaient à disparaître. Les produits sont principalement achetés parce qu’ils ajoutent une réelle valeur, pas parce qu’ils permettent de jouir d’un certain prestige. Cela a de lourdes conséquences sur les chaînes de valeur et les produits traditionnels. L’homme ‘moderne’ recherche des produits et services faits sur mesure, adaptés aux désirs, tendances et besoins individuels qui sont proposés par une partie fiable. Les entreprises et institutions qui les anticipent de la manière la plus rapide, la plus intelligente et la plus authentique seront aussi celles qui jouiront du plus grand succès, notamment sur le long terme.

The Future of Health Conference - Tom Savigar 

Tom Savigar, partenaire chez The Future Laboratory.

Tom travaille depuis 2005 chez The Future Laboratory et est responsable de la stratégie d’entreprise, de l’innovation de projets et du service. The Body Shop, Lamborghini, HSBC, Courvoisier, BMW, British Gas et Marks & Spencer font partie de sa clientèle. Tom donne des conférences à travers le monde lors de congrès, traitant de sujets comme ‘l’avenir des consommateurs’, les affaires, la technologie, les médias, le marketing et la vente au détail. Avant de venir travailler en 2005 chez The Future Laboratory, Tom a fondé l’entreprise Sense Worldwide Coulter. Il y a travaillé sur des projets axés sur la connaissance des tendances et sur les projets stratégiques d’entreprises comme MTV, IDEO, Nokia, Hewlett Packard et SCJohnson. Au cours de la décennie précédente, Tom a suivi les tendances des consommateurs et a soutenu les marques pour anticiper l’avenir. Il est fasciné par la connexion émotionnelle que les gens éprouvent à l’égard des marques, des produits, des détaillants et des services, ainsi que par la façon dont les marques peuvent mieux réagir avec les consommateurs. Pendant cette période, Tom a donné une formation à des étudiants en mode et textile de l’Université de Brighton. Au cours de celle-ci, il était essentiel que les étudiants sachent comment identifier les tendances et utiliser ces connaissances dans leur design.