Innovations d’aujourd’hui


Notre valeur ajoutée pour le radiologue et le patient 
 
Des mesures de volume comme outil d'évaluation de la réponse aux traitements anticancéreux, une solution pour les patients porteurs d'un implant qui ont besoin d'un examen par IRM et un outil de gestion du rayonnement pour les patients. Voici trois innovations que réservait Philips aux visiteurs de son stand lors du congrès annuel de la RSNA 2015.
Les chiffres
26 778 professionnels
51 922 visiteurs
659 exposants
419 300 m2 d'exposition
189 événements scientifiques
444 formations/cours

Une quantification tridimensionnelle semi-automatique de la tumeur

La présentation du concept MMTT qEASL a constitué un événement spécial du congrès de la RSNA. Des médecins de l'Université de Yale, du centre MD Anderson Cancer Center et de l'Hôpital universitaire de la Charité de Berlin, qui tous collaborent avec Philips, ont présenté le concept des mesures de volume en tant qu'outil de l'évaluation de la réponse aux traitements anticancéreux.

qEASL is ontwikkeld in nauwe samenwerking met toonaangevende wetenschappers van de Yale School of Medicine. Het doel is de huidige norm van de European Association for the Study of the Liver (EASL) voor controle van kankerbehandelingen te verbeteren.


"Les nouvelles possibilités offertes par l'IntelliSpace Portal 8.0 donnent une nouvelle dimension au traitement de l'imagerie"

L'option qEASL Intellispace Portal 8.0
Pour les services de radiologie, il est important de pouvoir déterminer la manière dont les tumeurs réagissent à de nouveaux traitements locaux guidés par imagerie tels que l'ablation de la tumeur et la chimioembolisation. Actuellement, on utilise à cette fin des mesures unidimensionnelles ou bidimensionnelles sur une image de TDM ou d'IRM qui sont effectuées après l'intervention. Ces mesures permettent uniquement d'obtenir des informations sur la taille de la tumeur, elles n'offrent aucune information sur sa composition, c'est-à-dire sur les tissus tumoraux vivants ou en voie de nécrose. L'IntelliSpace Portal 8.0 propose désormais une technologie quantitative (qEASL) sous la forme d'une option destinée aux chercheurs qualifiés (exclusivement à des fins de recherche). Cette technologie peut être utilisée en combinaison avec l'application MMTT (MultiModality Tumor Tracking). Elle permet aux chercheurs d'effectuer une analyse spécialisée d'images de TDM et d'IRM, par exemple, afin d'obtenir ces informations importantes sur la quantité de tissus tumoraux vivants et en voie de nécrose. Les mesures s'accompagnent d'une indication visuelle de la manière dont les cellules réagissent à un traitement. L'option qEASL a été mise au point en étroite collaboration avec des scientifiques de renom de la faculté de médecine de Yale (Yale School of Medicine). L'objectif est de faire progresser la norme actuelle de l'Association européenne pour l'étude du foie (European Association for the Study of the Liver ou EASL) pour le contrôle des traitements anticancéreux. 

Un flux de travail amélioré pour les radiologues

L'IntelliSpace Portal 8.0 comprend plusieurs nouvelles applications destinées à améliorer considérablement le flux de travail des radiologues. La solution LNA (CT Lung Nodule Assessment) compte parmi ces innovations. Cette application contribue à la prise de décision clinique grâce à une fonction d'évaluation du risque. Le Lung Nodule CAD permet aussi aux radiologues d'accéder au système de détection informatisé pour l'examen par TDM de la cage thoracique sous plusieurs coupes. Les médecins peuvent mesurer et assurer le suivi de la BPCO, détecter une embolie pulmonaire et déterminer les scores calciques. 

Le MR Cardiac Quantitative Mapping compte également parmi les nouvelles applications. Il permet un flux de travail de quantification et d'analyse rapide pour les inventaires générés par T1, T2 et T2. Cette évolution permet d'améliorer l'image diagnostique des cardiomyopathies (affections du muscle cardiaque). 

Grâce aux améliorations du Multi-Modality Viewer, il est possible d'évaluer, de traiter et d'analyser des séries de données issues des systèmes Philips iXR et de la radiologie en général. Les MR Smart Display Protocols offrent les protocoles de visualisation les plus adéquats pour chaque patient sur la base des premières classifications de visualisation qui ont la préférence du radiologue.  
Les possibilités de l'IntelliSpace Portal 8.0 permettent aux radiologues de compléter simplement les dossiers électroniques des patients et de partager des données patients avec différents organismes, notamment les services de santé et les registres spécialisés. Les fonctions de compte rendu sont améliorées, ce qui permet aux radiologues d'étoffer leurs rapports cliniques à l'aide de graphiques et de tableaux exportables qu'ils peuvent ajouter à un rapport patient unique et sauvegarder directement dans le système PACS ou RIS.

La gestion du rayonnement au service du patient

Lors du congrès de la RSNA 2015, la solution DoseWise Portal 2.0, qui permet de mesurer le rayonnement et d'enregistrer, d'analyser et de surveiller toutes les doses pour les patients, les médecins et le personnel infirmier, a également suscité un vif intérêt.

 

Le souci du patient et du personnel 

Les médecins sont tenus de s'efforcer d'utiliser une dose de rayonnement aussi faible que possible. Cette obligation exige une surveillance étroite de la dose du rayonnement à laquelle les patients sont exposés. Les prestataires de soins sont en outre conscients de la nécessité de gérer attentivement la dose de rayonnement pour le personnel et cherchent des solutions pour protéger les membres du personnel contre les rayonnements diffus émis lors d'interventions chirurgicales.

Une fonction d'avertissement
Le DoseWise Portal 2.0 est la première solution intégrée de gestion de la dose de rayonnement à la fois pour les patients et pour le personnel soignant. La solution DoseWise Portal 2.0 comprend un tableau de bord amélioré pour les données patient, dont une nouvelle fonction de rapport pour la dose cutanée maximale des patients soumis à un examen de fluoroscopie complexe. Au cours des examens de ce type, les chirurgiens ont recours à des niveaux de rayonnement élevés afin de pouvoir guider de manière adéquate les interventions. Cette technique peut toutefois s'accompagner de risques pour la santé en raison des doses de rayonnement importantes sur la peau à l'emplacement de la sonde ou du cathéter. Le DoseWise Portal 2.0 avertit le personnel soignant lorsque le niveau de rayonnement atteint des valeurs extrêmes nécessitant un contrôle ultérieur.

"Le DoseWise Portal 2.0 est la première solution intégrée de gestion de la dose de rayonnement à la fois pour les patients et pour le personnel soignant."

Une solution très attendue pour les patients porteurs d'implants

Le tapis rouge a été déroulé pour la solution Scanwise Implant, un logiciel destiné à simplifier les examens d'IRM pour les patients porteurs d'implants tels que les stimulateurs cardiaques, les prothèses de genou et de hanche et les implants vertébraux. Ces patients constituent un groupe en constante augmentation susceptible d'avoir besoin d'un examen d'IRM, alors que les implants de ce type posent des difficultés pour ces examens.

 

Limites de sécurité
Pour le personnel médical, il est notamment difficile de connaître les limites de sécurité fixées par le fabricant d'un implant spécifique et d'en tenir compte pour la réalisation de l'examen. Ces limites ne sont pas toujours claires, ni faciles à mettre en œuvre sur un scanner d'IRM. Par conséquent, l'option d'un examen d'IRM est souvent écartée pour les patients porteurs d'un implant "MR Conditional" (compatibilité RM conditionnelle). Ces patients sont souvent informés qu'ils n'entrent pas en ligne de compte pour un examen d'IRM à cause de leur stimulateur cardiaque ou de leur défibrillateur implantable (ICD).

 

Un vaste éventail d'innovations et de nouveautés produits

Ces trois innovations n'étaient pas les seules nouveautés présentées aux visiteurs de notre stand. Ceux-ci ont pu découvrir et essayer un grand nombre de produits, de logiciels et de nouveautés. La solution MR In-bore Experience, qui permet d'accroître le confort de perception de la lumière et du son d'un examen d'IRM, a recueilli un franc succès.

Le premier scanner de TDM à capteur spectral, baptisé IQon Spectral CT, était également présenté. Il permet de caractériser de manière détaillée les informations anatomiques grâce à des flux de travail simples et de faibles doses de rayonnement.

Dans le laboratoire d'échographie, les membres de l'équipe Philips ont présenté les systèmes d'échographie EPIQ et Affiniti, qui offrent des améliorations dans la fiabilité des diagnostics et l'efficacité des flux de travail. Le Lumify, désormais disponible en Amérique, a suscité un grand intérêt. Ce système d'échographie mobile basé sur une application offre plus de flexibilité aux radiologues et rend l'échographie accessible pour des applications au point d'intervention.

Une avancée majeure
Selon Harald Kugel, PhD, du service de radiologie clinique de l'Université de Münster, "la règle était jusqu'à présent qu'un patient porteur d'un implant n'entrait pas en ligne de compte pour l'IRM. Les patients ont toutefois le droit de bénéficier d'un examen utilisant les meilleures modalités d'imagerie, et ils ne peuvent pas être exclus uniquement parce que les risques ne sont pas suffisamment connus et documentés. La réponse apportée par Philips pour les patients porteurs d'implants "conditionnels" et la disponibilité de l'IRM pour ce groupe de patients constituent une avancée majeure."
Le système Philips IntelliSpace Portal 8 et les logiciels qu’il intègre sont des dispositifs médicaux de classe IIa fabriqués par Philips et dont l’évaluation de la conformité a été réalisée par l’organisme notifié TUV Rheinland LGA Products (0197). Lorsqu’il est utilisé par du personnel qualifié, il fournit des informations utiles à l’établissement d’un diagnostic. Les actes diagnostiques sont pris en charge par les organismes d’assurance maladie dans certaines situations. Lisez attentivement la notice d’utilisation.