Un plan d'avenir pour une planète vieillissant en bonne santé

Alors qu'aujourd'hui près de 900 millions de personnes ont plus de 60 ans au sein d'une population mondiale qui compte 7 milliards d'individus, ce nombre atteindra 2,4 milliards d'ici 2050. Ces changements auront des conséquences personnelles dans la vie des personnes vieillissantes en bonne santé, auxquelles les sociétés, communautés et familles ne se sont pas encore adaptées. Afin de tirer profit de cette nouvelle promesse de longévité, nous devons reconcevoir nos vies et la signification du « bien vieillir ». De plus, nous devons faire confiance à l'innovation et aux nouvelles technologies pour offrir des solutions de soins de santé efficaces et ayant du sens, qui permettront aux gens de vivre plus sainement.

Par exemple, nous devons nous demander si les normes sociales, culturelles et économiques s'adaptent assez rapidement pour aider les personnes âgées dans les nouvelles transitions de vies plus longues.
Chez Philips, nous pensons que le changement a été plus rapide que le temps nécessaire aux individus, familles, communautés et à la société mondiale pour s'adapter à un monde dans lequel les populations plus âgées sont la norme. Dans ces circonstances, une orientation stratégique pour apprendre à mieux gérer la société vieillissante, individuellement et collectivement, produira des dividendes importants, en ajoutant la qualité de vie aux années.

Nous devons passer d'une vision du vieillissement en tant que période de déclin inévitable à une vision du vieillissement en tant que moment potentiellement riche en innovations et nouvelles possibilités. »

 

Philips Aging Well Position Paper, 2014

Compte tenu de ces aspects, nous pensons qu'il existe quatre dimensions fondamentales pour bien vieillir, toutes centrées sur les bienfaits personnels et la technologie innovante : la société vieillissante, le vieillissement personnel, les capacités ainsi que les politiques publiques et privées. Cette structure est utile pour réfléchir à la manière dont des solutions aux problèmes du vieillissement, comme la technologie, les compétences personnelles, la résilience humaine et les créateurs de solutions (y compris les décisionnaires, employeurs et innovateurs), peuvent créer ensemble un changement positif pour une société nouvelle axée sur la santé et le bien-être d'une population vieillissante.

10 %

des personnes ont plus de 60 ans aujourd'hui. D'ici 2050, ce chiffre passera à 20 % au niveau mondial, un changement démographique sans précédent.

 

Source : Global Age Watch Index 

Il est essentiel de réfléchir non seulement à la manière dont les individus peuvent bien vieillir, mais aussi à la façon dont la politique publique, les institutions sociales et les entreprises privées peuvent répondre de manière appropriée et productive à la croissance spectaculaire des plus de 60 ans au sein de la population mondiale. Nous devons passer d'une vision du vieillissement en tant que période de déclin inévitable à une vision du vieillissement en tant que moment potentiellement riche en innovations et nouvelles possibilités. Les gouvernements doivent continuer à encourager, grâce à des incitations économiques et politiques, une société vieillissante qui reste active et productive dans le monde du travail, engagée dans sa communauté et maintenant son indépendance aussi longtemps que possible.
La meilleure façon d'optimiser le vieillissement et les capacités des personnes est de limiter les facteurs de risque modifiables et de tirer profit des interventions de prévention et de traitement, soit pour éviter les maladies, soit pour les traiter. L'hypertension, les accidents vasculaires cérébraux, le diabète, l'asthme, les cancers, la démence, etc. causent une grande part de la morbidité empêchant les gens de profiter d'un plus grand nombre d'années en bonne santé. Ainsi, il est important que les gouvernements, les ONG et le secteur privé développent des moyens innovants de traiter l'inégalité en termes de santé, d'augmenter l'activité physique et les régimes alimentaires sains chez les personnes âgées, de permettre aux citoyens et aux patients de faire eux-mêmes leurs choix de santé, en collaboration avec les prestataires de santé et autres personnels soignants, et d'améliorer la prestation et l'utilisation des services cliniques préventifs et des traitements rentables. La politique publique doit veiller à favoriser l'engagement de la population active et de la communauté, créer des environnements adaptés aux personnes âgées et promouvoir des technologies qui facilitent une plus grande indépendance et de meilleurs soins axés sur le patient.
Les gouvernements, les employeurs, les communautés et les individus eux-mêmes créent les conditions pour que les personnes âgées dans le monde entier non seulement vivent plus longtemps, mais aussi s'épanouissent et aient la liberté et la capacité de vivre la vie qu'ils veulent. Ensemble, nous avons l'opportunité de réinventer le vieillissement, de trouver des moyens créatifs d'appliquer l'expérience et les connaissances des aînés, afin de construire des sociétés adaptées aux personnes âgées qui permettront à chacun, quel que soit son âge, d'exploiter au mieux ses capacités. De cette façon, nous pouvons utiliser l'assistance médicale pour personnes âgées pour transformer la société, encourager les hôpitaux à réduire leurs coûts et permettre à l'innovation d'améliorer la vie des gens.

On dénombre aujourd'hui près de 900 millions de personnes âgées de 60 ans et plus dans le monde.

Vrai - Il est prévu que ce nombre atteigne 2,4 milliards de personnes d'ici 2050. Citation : Forum de l'OCDE 2014

Voir toutes nos solutions de soins de santé