Des soins de santé accessibles dans les pays en voie de développement

Philips pense qu'indépendamment du PIB, de la densité de population ou des infrastructures existantes, il faut des innovations significatives pour améliorer l'accès aux soins de santé. Pour cela, il faut aussi comprendre la relation complexe entre toutes les parties prenantes et leurs besoins spécifiques afin de faire une vraie différence et d'améliorer l'accès aux soins de santé.

En partenariat avec des gouvernements, des leaders mondiaux de la santé, des organisations privées et des ONG, Philips s'engage à servir les populations du monde entier pour améliorer l'état de santé des patients, fournir une meilleure qualité de soins et élargir l'accès aux soins.
Philips soutient l'initiative de l'ONU « Every Woman Every Child » en s'engageant à améliorer la vie de 100 millions de femmes et d'enfants d'ici 2025. Les objectifs de cette initiative de l'ONU sont en harmonie parfaite avec le projet de Philips de rendre le monde plus sain et plus durable grâce à des innovations, et avec son but ultime d'améliorer la vie de trois milliards de personnes par an d'ici 2025.

Combiner des solutions de soins de santé innovantes avec des partenariats locaux est la meilleure façon d'améliorer la vie des gens. »

 

Source : rapport « Philips Connected Healthcare position », 2014

Combiner des solutions de soins de santé innovantes avec des partenariats locaux est la meilleure façon d'améliorer la vie des gens et d'assurer que l'innovation a un impact réel dans les régions nécessitant une révolution des soins de santé. Par ailleurs, des systèmes de santé accessibles et intégrés axés sur la prévention ainsi que sur les traitements peuvent sauver des vies, créer des communautés résilientes et constituer un pilier pour un programme de développement ambitieux.
Les soins de santé dans les économies émergentes font face à trois difficultés majeures dans leur tentative de créer et maintenir un système de santé durable. Tout d'abord, le coût élevé du développement d'un système de soins de santé.

40 %

du total des décès dans la région africaine de l'Organisation mondiale de la santé en 2010 étaient dus à des maladies non transmissibles. Environ la moitié de ces décès sont survenus chez des personnes âgées de moins de 70 ans.

 

Source : Philips Fabric of Africa report, 2013

En deuxième lieu, la prestation de services de santé de base, tout en réduisant les maladies chroniques et non transmissibles, souvent entraînées par des styles de vie malsains. Enfin, la pauvreté, la violence et une mauvaise santé de base créent une demande forte en soins de santé, mais des infrastructures et systèmes de prestation fragiles limitent souvent l'offre de services.
Des innovations percutantes comme des appareils de télésanté faciles d'utilisation et portatifs peuvent faire partie de la solution. Ces technologies sophistiquées peuvent répondre au problème d'accès aux soins de santé, surtout dans les régions isolées, dans les communautés rurales. Cela peut aussi pallier les pénuries de prestataires de soins qui sont courantes dans de nombreuses économies en développement. Par exemple, un programme a été mis en place par Imaging the World en collaboration avec Philips afin de fournir un accès à l'échographie prénatale de base dans l'Ouganda rural. Dans le cadre de ce programme, des sages-femmes ont été formées au protocole de l'échographie. L'augmentation des visites de soins prénataux qui en a découlé a, de fait, permis d'éduquer les mères pour accoucher en toute sécurité et pratiquer des soins à domicile.
Une collaboration similaire a eu lieu au Kenya, où Philips s'est associé à l'organisation à but non lucratif basée en Afrique du Sud PET (PowerFree Education Technology), afin de perfectionner, de tester et de fournir un moniteur mécanique de fréquence cardiaque du fœtus pour échographie Doppler, une innovation clinique unique à alimentation indépendante visant à répondre au taux élevé de mortalité infantile évitable dans toute l'Afrique.
Plus récemment, Philips a développé le Community Life Center (CLC), un pôle communautaire où la technologie est regroupée avec des services : énergie solaire, éclairage LED intérieur et extérieur, équipements de soins de santé, équipements de laboratoire, réfrigération, solutions informatiques, ainsi qu'approvisionnement en eau et purification d'eau. Le premier CLC au Kenya fait désormais naître deux bébés par jour. Le personnel soignant du site a été habilité grâce à un entraînement et une formation clinique.
Dans de nombreux pays, le manque de professionnels de santé formés et compétents pour faire fonctionner et maintenir l'équipement pose des difficultés. Philips a donc développé des partenariats stratégiques dans l'enseignement professionnel et technique de soins de santé. Par exemple, en Inde, Philips s'est récemment associé à l'ONG RAD-AID afin d'offrir un programme de dépistage pour la détection précoce du cancer du sein, du cancer du col de l'utérus et de l'ostéoporose via un camion ambulant spécial muni d'une technologie d'imagerie et proposant des services d'orientation médicale. Ce partenariat répond aux besoins complexes en soins de santé des femmes indiennes qui sont très éloignées des établissements médicaux. Philips s'engage aussi dans des relations mondiales qui fournissent des solutions efficaces et significatives, y compris dans une initiative de trois ans avec le projet « Leapfrogging in Emerging Economies » de World Economic Forum, qui garantit que les systèmes de soins de santé dans des économies émergentes sont financièrement viables et fournissent des soins de haute qualité, rentables et accessibles.
Faire une différence positive dans l'accès aux soins de santé requiert une compréhension de l'interconnexion entre les gens, les technologies, les lieux, les comorbidités, les institutions, les services, les situations, les coûts, ainsi que de la relation cause à effet qui existe entre eux. L'accès aux soins de santé est un problème complexe qui nécessite une approche multilatérale parmi ceux qui ont les moyens, l'envergure, la mission et la motivation personnelle pour faire bouger les choses. Philips et ses partenaires sont en position d'apporter passion, compréhension locale et régionale et expérience personnelle pour soutenir cette question et encourager l'innovation des soins, afin d'améliorer l'état de santé des patients, d'offrir une meilleure qualité de soins et d'élargir l'accès aux soins dans le monde en développement.

La moitié de la population mondiale vit dans des régions rurales. Quel est le pourcentage de médecins travaillant dans des zones rurales ?

25 %. En outre, moins de 38 % des infirmières travaillent en zone rurale. Citation : Organisation mondiale de la santé

Voir toutes nos solutions de soins de santé