Les hôpitaux de demain

Grâce aux nombreuses innovations médicales de ces dernières années, les hôpitaux se sont modernisés à tel point que les nouveaux produits novateurs et les avancées dans le domaine numérique permettent d'améliorer la vie des gens bien au-delà de ce que de nombreuses personnes ne l'avaient imaginé.

Grâce à ces progrès nouvelle génération en matière d'innovation médicale, l'efficacité des hôpitaux devient cependant encore plus importante. Une technologie appliquée bienveillante, efficace et offrant des bénéfices ayant du sens se doit de changer la vie des gens tout en respectant les contraintes budgétaires. C'est l'essence même de la révolution des soins de santé.
La grande difficulté, par conséquent, est de répondre à la demande croissante de soins tout en préservant la solvabilité des services de santé. L'une des approches possibles vise à délaisser les modèles de prestation de services en silo au profit du développement de services de santé bien intégrés. Les sceptiques constatent cependant que jusqu'à présent, les efforts dans ce sens se sont limités à un transfert de ressources d'un silo à un autre.

Les choses évoluent dans le bon sens et les innovations médicales axées sur les coûts et l'efficacité ont la capacité de révolutionner le système. »

 

Dramatic changes in store for the hospital of tomorrow, CNBC Innovation Cities 2014

Mais les choses évoluent dans le bon sens et les innovations médicales axées sur les coûts et l'efficacité ont la capacité de révolutionner le système.
Pendant de nombreuses années, les hôpitaux de soins actifs ont eu du mal à s'adapter à l'explosion des innovations médicales et aux données qu'elles génèrent. Les professionnels de santé qui ont surmonté ces difficultés en utilisant les technologies de l'information et de la communication (TIC) pour gérer et surveiller les données cliniques font figure d'exceptions. Dans dix ans, cet accès limité aux TIC ne sera plus qu'un lointain souvenir.

10,1 %

du PIB mondial était consacré aux dépenses de santé en 2012.

 

Source : Organisation mondiale de la santé

Par ailleurs, l'utilisation efficace et efficiente de ces données aidera à réduire les coûts des prestations de services, à faire tomber les barrières entre les spécialités cliniques et les prestataires de services, à améliorer la transparence pour les patients et à offrir à ces derniers une expérience plus complète. Inévitablement, la facette la plus lente de ce changement sera culturelle. Malgré le rythme rapide des avancées cliniques, les structures cliniques traditionnelles ont été lentes à évoluer. Cependant, stimulée par le bâton des opportunités budgétaires et par la carotte aguichante de nouvelles manières passionnantes d'offrir de meilleurs services, l'innovation médicale peut inspirer le changement.
Si mégadonnées et TIC moins chères doivent jouer le rôle de moteurs du changement, comment cela sera-t-il vécu sur le terrain, dans les hôpitaux ? Comment le bénéfice aux patients et l'efficacité de l'hôpital seront-ils transformés ? Plusieurs tendances apparaissent déjà qui permettront une collaboration en temps réel entre les cliniciens et les patients afin d'améliorer les résultats tout en réduisant les coûts.
Par exemple, en utilisant des procédures high-tech qui intègrent de nombreux outils et technologies, les cliniciens traiteront des problèmes complexes par des approches axées sur les patients qui réduiront la « rivalité » entre les disciplines cliniques existantes, comme entre les chirurgiens cardiaques et les cardiologues interventionnels.
Les innovations médicales pour les fonctions de télésanté permettront aux hôpitaux de laisser sortir plus de patients plus rapidement et de favoriser le rétablissement dans d'autres environnements, y compris à domicile. La surveillance active garantira des interventions promptes en cas de nécessité.
En utilisant des données pour affiner leur analyse, les cliniciens pourront passer d'un « excès de prudence » dans les diagnostics et traitements à une approche ciblée. Tous les facteurs, de l'exposition aux radiations pour l'imagerie aux procédures à effraction minimale, seront concernés.
La plupart des gens rattachés aux hôpitaux de demain n'y seront pas présents physiquement : les hôpitaux fonctionneront comme un pôle virtuel, offrant une expertise clinique aux patients à travers des centres distribués locaux couvrant tous les aspects, de la chirurgie à la rééducation.
Enfin, grâce à des connexions sécurisées, les hôpitaux de demain partageront plus d'informations que jamais, intégrant des renseignements provenant de sources multiples. Tout le monde, des patients et membres de la famille aux médecins, infirmiers et toute autre partie impliquée dans le paiement final, aura un accès aux informations pertinentes en temps réel, grâce aux nouvelles innovations médicales.

Le marché mondial de la télésanté devrait atteindre 1 milliard de dollars d'ici 2018.

Faux. Le marché de la télésanté mondial devrait atteindre 2,5 milliards de dollars d'ici 2018. 70 % des hôpitaux les plus « connectés » aux États-Unis fournissent déjà des téléprestations de santé. Citation : Advanced Telehealth Solutions

Voir toutes nos solutions de soins de santé