Philips célèbre le 20ème anniversaire de son premier défibrillateur automatisé externe (DAE) conçu pour une utilisation grand public

 

L’entreprise franchit une étape importante avec la vente de son 1,5 millionième défibrillateur HeartStart dans le monde.

22 septembre, 2016

Amsterdam, Pays-Bas – Royal Philips (NYSE: PHG, AEX : PHIA) a annoncé aujourd’hui le 20ème anniversaire et la vente de son 1,5 millionième exemplaire de la gamme de défibrillateurs automatisés externes (DAE) HeartStart, le premier DAE conçu pour les non-initiés. L’entreprise souhaite faire prendre conscience de la prévalence des arrêts cardio-respiratoires (ACR), avec  pour objectif d’éduquer les gens  à l’utilisation des DAE et de montrer comment ces dispositifs peuvent sauver des vies. Bien que l’équipement en défibrillateurs se démocratise, le grand public n’a pas toujours conscience de leur présence sur les lieux publics ou privés et se montre encore réticent à intervenir en cas d’arrêt cardio-respiratoire. Philips souhaite démontrer la simplicité d’utilisation de ce dispositif pour donner les moyens aux non-initiés d’agir afin d’aider le plus grand nombre à sauver des vies.


Les arrêtes cardio-respiratoires en chiffres

Les arrêts cardio-respiratoires constituent l’une des principales causes de décès et sont un problème de santé publique majeur en Europe. Environ 50 000 personnes en France et 275 000 en Europe, subissent un ACR (diagnostiqué chaque année par les services médicaux d’urgence). Quand des témoins d’un ACR pratiquent le massage cardiaque et utilisent un défibrillateur, 4 victimes sur 10 survivent [1]. Le massage cardiaque peut temporairement prolonger la vie d’une victime, mais n’est, à lui seul, pas toujours suffisant.


L’importance d’utiliser un défibrillateur pour sauver des vies


« Les DAE actuels sont vraiment très simples à utiliser car vous êtes guidés par le dispositif à chacune des étapes. Pour autant, les gens hésitent encore à intervenir lorsqu’ils sont témoins d'un arrêt cardio-respiratoire, » a fait remarquer le Dr. Joe Frassica, chief medical and innovation officer, Philips, et chief science officer, Philips Research North America.  « Il faut nous assurer que les gens sachent bien ce que sont les DAE, comment les manipuler, et comprendre, qu’en fait, n’importe qui peut les utiliser. « Ces moments entre l’arrêt cardiaque d’une personne et l’arrivée de l’équipe de secours sur les lieux sont cruciaux. Avec l’action d’un témoin possédant les connaissances basiques de premiers secours et son intervention avec un DAE, c’est potentiellement une vie de plus de sauvée, » fait remarquer le Dr. Joe Frassica, chief medical and innovation officer, Philips, et chief science officer, Philips Research North America.


Les arrêts cardio-respiratoires en pratique

La réalité des arrêts cardio-respiratoires, c’est qu’ils peuvent arriver à n’importe qui, n’importe quand [2]. Même si les personnes de plus de 40 ans sont les plus touchées par les ACR, 9500 cas d’ACR dans le monde surviennent chez les enfants de moins de 18 ans [3].  Souvent les témoins pensent, à tort, qu’il faut attendre l’arrivée des secours sur les lieux d'un ACR. Mais pour que les chances de survie soient optimales, un DAE doit être utilisé trois à quatre minutes après la perte de conscience [4].  Pour chaque minute qui passe sans massage et défibrillation, les chances de survie d’une victime d’ACR diminuent de 7 % à 10 % [5].  Après 10 minutes, très peu de victimes d’ACR survivent [6].   Il est donc crucial d’agir et d’agir vite, car seules 7 % des victimes d’ACR survivent aujourd’hui en moyenne en France [7]. Avec l’intervention d’un témoin et l’usage d’un DAE, on triple le pourcentage de survie [8].

 

Témoignage patient

« Il y a environ huit ans, je discutais avec des amis quand j’ai soudainement perdu conscience. Je suis tombée de ma chaise et me suis mise à avoir des convulsions », a fait savoir Lindsay Hayden, qui a survécu à un arrêt cardiaque. « Je faisais un arrêt cardio-respiratoire. J’avais à peine 17 ans à l’époque. C’est le DAE installé dans mon école qui a contribué à me sauver la vie. Sans l’aide d’un camarade de classe et l’utilisation du DAE, je crois que je ne serais pas là aujourd’hui. L’arrêt cardio-respiratoire ne fait pas de différence d’une personne à une autre, et cela peut vraiment arriver à n’importe qui. »


Histoire du défibrillateur Philips

 

Philips a lancé son premier DAE en accès public, le précurseur HeartStream, en 1996, et fait figure de référence dans ce secteur d’activité, avec de grandes étapes et percées en termes d’innovation tout au long de son histoire, comme la capacité du dispositif à pouvoir être utilisé en pédiatrie par exemple. Philips a créé des DAE utilisables par les non-initiés, donnant à une personne qui n’a pas reçu de formation spécifique assez de confiance pour agir rapidement, d’une manière décisive, et potentiellement sauver une vie.

 

Depuis cette innovation et la sortie du défibrillateur HeartStart, les DAE de Philips ont contribué à sauver de nombreuses vies. On peut trouver des défibrillateurs Philips HeartStart dans plusieurs aéroports en France, des avions en sont déjà équipés, ainsi que dans des clubs sportifs, des entreprises mais aussi dans un certain nombre de lieux publics comme les gares, les musées, les lieux d’exposition,... Les DAE ont été rendus plus accessibles, pour que les victimes puissent être aidées, au moment et sur le lieu où elles en ont besoin.

 

Références

[1]    About SCA, Mary M. Newman, Sudden Cardiac Arrest Foundation, September 16, 2016

[2]    Sudden Cardiac Arrest Is Not on Consumers' Radar, According to a New Study by the Sudden Cardiac Arrest Foundation, Sudden Cardiac Arrest Foundation

[3]    About SCA, Mary M. Newman, Sudden Cardiac Arrest Foundation, September 16, 2016

[4]    Sudden Cardiac Arrest FAQs, Sudden Cardiac Arrest Foundation

[5]    CPR Facts and Stats,

[6]    About AEDs, Sudden Cardiac Arrest Association

[7]    Heart Disease and Stroke Statistics—2015 Update, Dariush Mozaffarian; et. al, American Heart Association

[8]    AHA Releases 2015 Heart and Stroke Statistics, Sudden Cardiac Arrest Foundation

 

Pour de plus amples renseignements sur nos solutions HeartStart, veuillez consulter la page : www.philips.fr/healthcare/solutions/emergency-care-resuscitation

 

Pour de plus amples renseignements sur les contributions de Philips dans le monde en soutien à la Journée mondiale du cœur du 29 septembre, consultez le site internet : www.myheartisunique.com

Pour plus d’information, merci de contacter :

 

Amélie Lavie ou Delphine Olivier
amelie.lavie@philips.com
delphine.olivier@philips.com

A propos de Royal Philips

Royal Philips (NYSE : PHG, AEX : PHIA) est une entreprise technologique leader dans le domaine de la santé dont la mission principale est d’améliorer la santé des personnes au travers de solutions et services autour du Continuum de Santé : Mode de vie sain, Prévention, Diagnostic, Traitement et Soins à domicile. Philips utilise des technologies de pointe et s’appuie sur les retours cliniques et les consommateurs pour concevoir des solutions intégrées. L'entreprise est leader dans l'imagerie diagnostique, la thérapie guidée par imagerie, le monitorage patient et l'informatique clinique, ainsi que dans le bien-être, la santé personnelle et les soins à domicile. Basé aux Pays-Bas, Philips a réalisé, avec son portefeuille de solutions Santé et Bien-être, un chiffre d’affaires de 16.8 milliards d'Euros en 2015. Le Groupe emploie près de 69 000 salariés et commercialise ses produits et services dans plus de 100 pays.

 

Les informations sur Philips sont disponibles sur :

www.philips.fr/presse

www.philips.com/newscenter