Philips annonce les lauréats du prix Santé & Bien-être 2015

novembre 16, 2015

Suresnes (France) - En 2009, Philips France lançait un prix littéraire unique en son genre destiné à encourager la réflexion et l’action liées à l’amélioration de la qualité de vie. Depuis, deux livres grand public traitant, l’un de la santé, l’autre du bien-être, sont primés chaque année en novembre. 
En 2015, le « Prix Santé & Bien-être Philips » est attribué aux ouvrages Patients, réveillez-vous ! de Filippo Monteleone (Débats Publics) et Le jour où j’ai appris à vivre de Laurent Gounelle (Kero).
 
La santé et le bien-être, deux défis majeurs de notre société 
 
« Ces défis, identifiés par Philips depuis de nombreuses années, nous ont conduits à concentrer nos efforts sur le développement de produits et services améliorant la qualité de vie de chacun d’entre nous. Philips est ainsi, en France, leader du monitorage cardiaque, de la cardiologie interventionnelle, des solutions d’éclairage grand public et professionnelles et la première marque sur le marché du petit électroménager. Le Prix Santé & Bien-être Philips souligne l’investissement de l’entreprise en matière d’innovation et de développement durable, deux moteurs de sa stratégie », précise Michèle Lesieur, président de Philips France.
 
Les deux ouvrages lauréats invitent les lecteurs à être acteurs de leur santé et de leur bien-être, ce qui prend tout son sens lorsque l’on sait que 90 % des Français déclarent être prêts à faire des efforts et à changer d’habitudes pour être en meilleure forme, tant physique que psychologique*.  
 

 

Catégorie Santé 
 
Les cinq ouvrages finalistes de la catégorie « Santé » étaient :
 
Marie Curie de Marie-Noëlle Himbert 

Alzheimer du Dr Bernard Croisile

Rester jeune jusqu’à 100 ans et plus de Didier Van Bruyssel

La défaite du cancer du Dr Laurent Alexandre

Patients, réveillez-vous ! de Filippo Monteleone

 
 
Lauréat 2015 : Patients, réveillez-vous ! - Filippo Monteleone 
 
 

Filippo Monteleone se livre à une réflexion de fond sur le système hospitalier français, autour de ce constat : la France vit dans l’illusion de posséder le meilleur système de santé au monde, illusion qui masque le fait qu’en dépit de la compétence des médecins et de la qualité des soins, la culture du service et du résultat est trop souvent absente des établissements de santé. Sa proposition est de construire un système de santé centré sur le patient – qu’il n’hésite pas à nommer client – et sur sa satisfaction, en misant sur l’excellence humaine et sur l’innovation managériale.

 
La digitalisation des relations, les objets connectés et la médecine personnalisée offrent aux patients l’opportunité de faire entendre leur voix et de bouleverser les pratiques de l’hôpital. Mais la révolution technologique en cours n’est pas un remède miracle.


Convaincu que la transformation du système viendra d’abord des patients et non d’une énième réforme technocratique, Filippo Monteleone appuie sa démonstration sur une certitude : changement des mentalités et réveil des consciences sont les clés pour réinventer un modèle au service des patients.


« L’attente était très longue, le personnel semblait débordé et ne pas connaître du tout mon dossier. » « Personne ne prend le temps de donner des informations : la communication à l’entourage est vraiment inadaptée. » Ces paroles de patients d’hôpitaux franciliens que cite l’ouvrage seraient trop souvent occultées. Pourtant, à entendre nombre de responsables de structures de soins, la prise en charge des patients en France serait optimale et ceux qui s’en plaignent d’éternels insatisfaits.


Pour Filippo Monteleone, la réalité à laquelle sont confrontés les patients dans les établissements de santé contredit cette vision enchantée : l’organisation du système français serait en décalage complet avec leurs attentes et besoins. En somme, la qualité ressentie par le patient ne serait pas prise en compte.


Cette situation n’est pas irréversible. Le patient et la société ont évolué, à l’hôpital de les rattraper, ce qui passe par une reconsidération du patient, devenu un client comme les autres, la santé elle-même étant devenue une industrie de service. Tout au long de son livre, Filippo Monteleone appelle à réinventer le système de santé pour le rendre encore plus efficace au travers de réformes qui en assureraient la pérennité et ce, dans l’esprit d’accessibilité et de qualité sur lequel il s’est bâti.
 
Filippo Monteleone est directeur général délégué du groupe Générale de Santé, premier groupe d’hospitalisation privée en France. Diplômé de Paris Dauphine, il a débuté sa carrière au sein du groupe Worms & Cie en 1994. Après une expérience entrepreneuriale, il entre chez Générale de Santé en 2001. Il est en outre président de l’ADIEF, l’Association des dirigeants italiens en France.
 
 
Catégorie Bien-être
 
Les cinq ouvrages finalistes de la catégorie « Bien-être » étaient :
 
• La joie de Charles Pépin

• Au-dessus des nuages… de Dorine Bourneton

• Le jour où j’ai appris à vivre de Laurent Gounelle

• L’enfant optimiste d’Alain Braconnier 

• Ces émotions sportives qui nous font grandir de Jacques Verdier avec Marcel Rufo


 
 
Lauréat 2015 : Le jour où j’ai appris à vivre - Laurent Gounelle 
 

« Faire le bien me fait du bien ». C’est ce que Jonathan, premier protagoniste du roman de Laurent Gounelle, répond aux journalistes venus lui demander les raisons de son étrange comportement.
L’histoire est celle d’un homme ordinaire, qui mène une vie sans relief dans une ville ordinaire des Etats-Unis. Tout bascule le jour où une jeune bohémienne lui prédit… sa mort avant la fin de l’année !
Jonathan part alors chercher refuge auprès d’une tante. Il va y retrouver, au fil de leurs conversations, un sens à cette vie dont il vient seulement de découvrir combien elle est précieuse.


  

 
L’aventure de Jonathan est celle de la découverte de soi, au-delà des mesquineries de la vie professionnelle, des petites et grandes ambitions et de l’illusion d’un bonheur assis sur les possessions matérielles. Sa tante, sexagénaire originale, lui apporte par petites touches, non pas des réponses toutes faites, mais de la matière à réfléchir, à regarder autrement le monde, ses relations aux autres et le sens de sa propre existence.


Jonathan découvre ainsi que ce qu’il a toujours considéré comme source de bonheur – sorties, aventures d’un soir, … – ne sont en réalité qu’une façon d’occuper son temps et son esprit, voilant ainsi son regard sur le monde ; que la vie, au-delà des événements qui nous affectent, n’est finalement que ce que l’on en fait, comme d’ailleurs la perception que nous avons des autres, de l’autre ; qu’une longue marche sur les falaises de Big Sur lui apporte plus de réconfort qu’un compte en banque bien garni, …


Le propos est émaillé de nombreuses citations, puisées chez les penseurs de toutes les grandes traditions mystiques, et du récit d’expériences scientifiques réelles (saviez-vous que les arbres se parlent ?). Laurent  Gounelle tourne autour de son sujet avec, pourrait-on dire, gourmandise. Et ce qu’il nous donne à savourer finit toujours, d’une manière ou d’une autre, par nous interpeller sur notre propre vision du monde.


Jonathan, dont la vie est bouleversée par l’imminence de sa propre mort, finit par oser mettre ses actes en accord avec ses convictions profondes - et nouvellement révélées. Il modifie sa pratique professionnelle, provoquant le couroux de son associé, puis décide de se mêler des affaires des autres, du commerçant grincheux au coin de sa rue à de parfaits inconnus : il fait « le bien » autour de lui, provoquant d’abord ricanements et moqueries, puis un formidable engouement porté par internet…
 
Laurent Gounelle, spécialiste du développement personnel, a commencé sa carrière professionnelle dans le monde de la finance. « Ce n’était pas la vie que je voulais » déclare-t-il. En quête de sens il parcourt alors le monde à la rencontre de praticiens d’exception, experts américains en neurosciences, shamans péruviens ou sages balinais… et se forme aux sciences humaines et à l'épistémologie à l'université de Californie. En 2008 il publie L’homme qui voulait être heureux, best-seller mondial, puis en 2010 Les dieux voyagent toujours incognito et, en 2012, Le philosophe qui n’était pas sage. Chacun de ses romans est un motif à partager les idées qui lui tiennent à cœur sur le sens de la vie et la quête du bonheur.
 


Un chèque de 5 000 euros a été remis à chacun des auteurs des ouvrages primés lors d’une remise des prix qui s’est tenue le 16 novembre à L’Automobile Club de France, Paris.
 
Le jury 2015 du Prix Santé & Bien-être Philips était composé de 14 personnalités du monde de la médecine, de la création, de la presse et de l’entreprise.

 

  • Brigitte-Fanny COHEN, journaliste spécialiste des questions de Santé à France 2
  • Matali CRASSET, designer industriel.
  • Pr Elisabeth DION, chef du service Radiologie de l'Hôpital Louis Mourier et de l’Hôtel-Dieu (APHP).
  • Anne JEANBLANC, journaliste au Point, spécialiste des questions de santé et auteur de livres sur la santé et le bien-être.
  • Isabelle WEILL, présidente de l'Association RMC-BFM.
  • Pr Alain DELOCHE, chirurgien cardiaque, professeur émérite à Paris-V, co-fondateur de Médecins sans frontières et de Médecins du monde, lauréat du Prix Santé & Bien-être Philips 2014, catégorie santé.
  • Sébastien HENRY, entrepreneur et auteur de Ces décideurs qui méditent et s’engagent, lauréat du Prix Santé & Bien-être Philips 2014, catégorie bien-être.
  • Louis-Albert de BROGLIE, président de Deyrolle et de DPA (Deyrolle pour l’Avenir), « prince jardinier» engagé dans la préservation de l’environnement et l’éducation au développement durable.
  • Dr François DUFOREZ, médecin du sport et du sommeil attaché à l’Hôtel Dieu (APHP), fondateur du European Sleep Center.
  • Dr Frédéric SALDMANN, praticien attaché des Hôpitaux de Paris, spécialiste de la médecine préventive et auteur de nombreux ouvrages sur la santé.
  • Michèle LESIEUR, président de Philips France et directeur général de Philips Healthcare France.
  • Dimitri JALLADE, directeur général de Philips Consumer Lifestyle France.
  • Laurent de BRAY, directeur général de Philips Lighting France.
  • Alexandre TELINGE, directeur marketing, communication et digital de Philips France.
     

Invités à participer aux débats de l’édition 2015 avec les mêmes prérogatives de vote que les membres permanents, Sébastien Henry et le Pr Alain Deloche, lauréats du prix Santé & Bien-être Philips 2014, cèderont leur place en 2016 au sein du jury à Filippo Monteleone et Laurent Gounelle. Ces derniers participeront ainsi à l’élection des deux prochains lauréats du Prix Santé & Bien-être Philips. 

 


* Sondage Ifop « Les Français, la santé et le bien-être », réalisé en exclusivité pour Philips - Mai 2010 

Télécharger ce communiqué en pdf

A propos de Royal Philips Electronics

Royal Philips (NYSE : PHG, AEX : PHIA) est une entreprise dédiée à la santé et au bien-être visant à améliorer la vie des personnes grâce à des produits et services innovants dans les domaines de la santé, du style de vie et de l’éclairage. Basé aux Pays-Bas, Philips a déclaré un chiffre d’affaires de 21,4 milliards d’euros en 2014, emploie environ 105 000 salariés et commercialise ses produits et services dans plus de 100 pays dans le monde. Le groupe Philips est leader sur les marchés des soins du cœur, des soins de précision et de santé à domicile, des systèmes d’éclairage à économie d’énergie et des nouvelles applications en éclairage ainsi que dans les rasoirs et tondeuses pour hommes et les solutions d’hygiène bucco-dentaire. 
Les informations sur Philips sont disponibles sur :  www.philips.fr/presse et www.philips.com/newscenter

 

.

Contact Presse

Philips France 
Alexandre TELINGE - Directeur du Marketing, de la Communication et du Digital
Email: alexandre.telinge@philips.com

.